Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Des familles kleptomanes régnantes au Tchad épinglées dans une enquête canadienne,  désormais cibles  de Transparency International

Le résultat d’une étude intitulée « Tchad: pétrole, contrats publics et condos à Montréal », menée par des enquêteurs canadiens, révèle un enrichissement  illicite  massif et l’appropriation des biens immobiliers par les proches de Hinda Deby et les membres de la famille Hissein Bourma qui ont pillé les ressources du pays à travers,  la Société des Hydrocarbures  du  Tchad (SHT), du pays pour investir à Montréal  au Canada.

Des enquêteurs canadiens ont rendu public samedi 03 juin 2017, le rendu de leurs études sur la malversation financière du régime tchadien à travers des biens mal acquis et investis sous d’autres cieux notamment à Montréal.

Selon ces chercheurs, plus 8,6M$ ont été investis dans l’immobilier par les responsables tchadiens, membres des familles régnantes liées à Idriss Deby.

Des noms tels que ; Ibrahim Hissein Bourma, Mahamat Zene Bourma et Mahamat Kasser Younous, sont cités comme auteurs de cette étude très sérieuse qui risquerait de braquer les radars des organisations internationales sur ces derniers pour traquer les biens mal dans les pays en développement et dissimulés ailleurs.

C’est dans ce cadre que Transparency International est saisie par les citoyens tchadiens pour renforcer le résultat de cette étude à travers des preuves supplémentaires irréfutables à mêmes d’être utilisées, pour enclencher, des poursuites judiciaires à l’encontre de ces personnes qui ont monopolisé les leviers financiers à des fins personnelles.

Ce pillage systématique des revenus pétroliers du pays par ce réseau financier mafieux, a provoqué une crise économique et sociale majeure qui est à l’origine de la paralysie de fonctionnement de l’Etat et de l’appauvrissement à une proportion importante et inquiétante à l’échelle nationale des citoyens tchadiens au profit des minorités dirigeantes véreuses, kleptomanes et prédatrices.

Makaila.fr