Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Emmanuel Macron, président français

Emmanuel Macron, président français

Devenu 8ème  président de la République, Emmanuel Macron, 39 ans, jeune et débordé d’énergie, a pris officiellement fonction le 14 mai 2017. Son Gouvernement vient aussi d'être constitué. Il a émis le souhait d’entreprendre des initiatives audacieuses pour rassurer les français qui attendent de lui une amélioration véritable tant au niveau quantitatif que qualitatif de leur  niveau de vie. Ces exigences du peuple français sont identiques à celles que réclament un certains de pays francophones ayant des liens historiques avec la France.

Elu, le 07 mai 2017, dans un contexte où la France traverse, Emmanuel Macron, est attendu sur plusieurs dossiers chauds tels que comme le chômage et le logement qui des préoccupations réelles pour des français considérablement déboussolés, vindicatifs et désormais intransigeants sur ces questions vitales.

Le successeur d’Hollande va s’atteler durant son quinquennat à résoudre ces préalables pour que son peuple réticent, lui renouvelle, sa confiance. Car, il a été élu contre la candidate d’extrême droite, Marine Le Pen. Elle a fait planer sur la France une peur pendant la période préélectorale.

Avantagé par son âge et son pédigrée, Emmanuel Macron peut relever les défis à condition qu’il ne suive pas ceux et celles qui ont induit son prédécesseur a cumulé les erreurs au niveau national et international.

Aussi faut-il rappeler qu’Emmanuel Macron doit faire preuve d’extrême vigilance pour éviter de tomber dans les erreurs commises par Hollande en 2012 au niveau de la politique africaine. Il a cru naïvement aux instructions des lobbyistes panafricanistes véreux proches des dictatures africaines.

Il doit envoyer des signaux forts pour rassurer les organisations de la société civile comme Survie, le Collectif des Solidarités avec les Luttes Politiques et Sociales en Afrique et le mouvement Sortir du Colonialisme  qui surveillent de près sa politique africaine.

En Afrique, aussi, des organisations comme Y’EN A MARRE, Ballet Citoyen et autres, sont vigilantes sur la politique africaine de Macron. Elles l’ont fait savoir par la voix du journaliste et activiste sénégalais, Fadel Barrot. Il a déclaré que les jeunes africains décomplexés doivent se battre eux-mêmes contre leurs dictatures pour sortir le continent de de son sous-développement, de l’absence de bonne gouvernance, des violations récurrentes et inqualifiables des atteintes aux droits humains  et des libertés ainsi que  autres fléaux qui ont ensanglanté les pays d’Afrique noire.

Pour veiller à ce que la France maintienne des rapports sains et justes avec ses partenaires africains, le nouveau président doit assainir son environnement politique et institutionnel en prenant en compte les précieuses propositions et les recommandations émises par  des organisations de la société civile française et africaine mobilisées depuis des décennies pour changer ces rapports malsains en France et en Afrique qui n'honorent personne.

Makaila.fr