Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

ACRIMED, précieux laboratoire français indépendant d’analyse des médias
ACRIMED, précieux laboratoire français indépendant d’analyse des médias
ACRIMED, précieux laboratoire français indépendant d’analyse des médias

Je rentre de Rennes où j’ai pris part, ce samedi 20 mai 2017, au forum sur la critique des médias, une initiative encourageante d’ACRIMED,laboratoire français d’analyse, des critiques des médias et des propositions en France et ailleurs.

Crée, il y a de cela 20 ans et composée essentiellement des militants, sociologues, journalistes et autres citoyens français attachés à la liberté et au traitement de l’information, Action Critique Médias (ACRIMED), est un laboratoire français précieux et autonome d’analyse et critique souvent objectives en France.

L’organisation a organisé, ce samedi 20 mai 2017, une rencontre pour débattre des thématiques liées au traitement de l’information par les secteurs médiatiques publics et privés pendant la période électorale en France.

Elle a invité ses adhérents et des prestigieux analystes pour revenir sur les élections présidentielles françaises, scruter les différentes phases en termes de temps de prise de paroles réservé par les médias publics et privés aux 11 candidats à ces élections.

C’est dans ce cadre qu’ ACRIME a jugé aussi opportun de jeter un regard croisé vers d’autres horizons, particulièrement en Afrique où les médias traversent des situations difficiles face à des pouvoirs liberticides qui ont précarisé le métier du journaliste, l’empêchant d’exercer pleinement son travail de manière professionnelle.

Des ateliers pour mieux analyser les médias

Plusieurs ateliers sur le temps de paroles, les instituts de sondages et la critique des médias en Afrique ont dominé la journée.

Sur la France, ACRIMED a relevé une disparité dans les temps de prises de paroles au 1er et 2ème tour des élections présidentielles. Selon, elle, les médias ont privilégié les candidats poids lourds comme Français Fillon qui aurait bénéficié 13 minutes de parole, Emmanuel Macron, 10 mn alors que Philippe Poutou, Jean Lasssalle et autres, ont été lésés. Ils n’ont que bénéficié de 5 minutes.

Aussi, l’observatoire a déploré que les médias fussent focalisés sur la personnalité des candidats que sur leurs programmes politiques. Ce qui n’a pas permis aux citoyens français de mieux comprendre les programmes de ces derniers.

Pour ACRIMED, les instituts des sondages ont été des influenceurs d’opinion dans leurs choix de vote. Elle a estimé que les électeurs français sont tombés dans le piège des résultats de ces derniers.

Sur l’Afrique, l’organisation pense désormais étendre ses actions pour scruter les médias africains et étrangers qui y travaillent et informent.

Pour mieux renforcer et aider ACRIMED à poursuivra son travail de sentinelle afin d’améliorer la qualité de traitement de l’information par les médias en France et à l’international, l’organisation renouvelle son appel à toutes les bonnes volontés pour l’aider.

Makaila.fr