Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Répression sanglante au Tchad: l'UFR réclame une enquête indépendante

Communiqué DE PRESSE

Le 11 Avril dernier un commando dirigé par le général Brahim Souleymane dit « Brahim Allah-Wahid », à bord de deux véhicules 4x4 haut de gamme, avait intercepté un convoi de prisonniers sur la route Nord de la capitale Ndjamena. C’était une action de vendetta contre le meurtrier présumé du colonel Adam Souleymane dit « Adam Touba ». Ne faisant aucun détail, et dans une sauvagerie inqualifiable, le commando a non seulement exécuté le meurtrier présumé mais dans la foulée, ils ont froidement abattu les autres prisonniers et les gendarmes qui les convoyaient. Le nombre total de morts s’élèvent à douze personnes.

Rappelons que le Général Brahim Souleymane « Allah-Wahid » est le Commandant de secteur numéro 1 de la garde prétorienne , la fameuse DGSSIE (Direction Générale des Service de Sécurité et des Institutions de l’Etat), et surtout le neveu du président  Deby Itno.

Après leur forfait les malfrats ont regagné tranquillement leurs domiciles comme si rien ne s´était passé.

Le plus choquant c´est la comédie qui a suivi cette triste affaire car aucune arrestation n´a été faite. Les quatre individus prétendument arrêtés et présentés comme les auteurs du massacre s’étaient en réalité rendus volontairement pour disculper et protéger le général, parmi lesquels le petit frère du général, qui rigolait devant la caméra de la télévision, et les 3 autres sont deux cousins et un neveu ; et tout ce beau monde appartient à la famille de Deby, étant les enfants de sa cousine germaine.

Cette affaire démontre l´absence totale de l´autorité de l´Etat et même de l´inexistence de l´Etat en tant qu’entité organisée.

L´UFR présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et condamne avec la plus grande énergie cette nouvelle tragédie commise par les intouchables du régime d’Idriss Déby Itno.

L´UFR exhorte les tchadiens à ne pas se laisser faire et réclamer leur droit par toutes les voies possibles.

L´UFR joint sa voix à celle des forces démocratiques en exigeant une enquête indépendante pour élucider ce crime et rendre justice aux victimes et leurs parents.

Fait à Francfort le 17.04.2017

Youssouf Hamid

Représentant de l´UFR en Europe