Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nomination à la tête de la Banque de l'Habitat du Tchad- Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh est désormais le Directeur Général de la Banque de l'Habitat du pays // Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté internationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Mak

LES PROPRES PARENTS DE DEBY SE MOQUENT DE DEBY !
 Si vous n’êtes pas en mesure de leur mettre des simples menottes à ces quatre assassins, quoi d’autres vous en serez capables d’en faire ?  
 
   
 
 

LES PROPRES PARENTS DE DEBY SE MOQUENT DE DEBY !

Monsieur le Ministre de la Justice,
Si vous n’êtes pas en mesure de leur mettre des simples menottes à ces quatre assassins, quoi d’autres vous en serez capables d’en faire ?
Procureur LOUPAMBET MAHOULI,
Vous êtes la honte de votre profession de Magistrat. Pendant que vous racontez des bêtises en longueur de vos interviews des mensonges que vous-même ne croyez pas.
Les soi-disant quatre prisonniers que vous présentez comme étant les assassins des 11 prisonniers sur la routes de Koro Toro ; l’opinion est surprise de constater que les quatre personnes sont non seulement libres de leurs mouvements, sans menottes aux mains, pire ils sont tous souriant et d’arrogance frisant l’indécence. Il est vrai que, pendant qu’ils feignaient se moquer à la télévision, en vérité, c’est bien du pouvoir de leur ongle Deby qu’ils se moquaient. N’est-ce pas par ce geste, ils sont entrain de faire comprendre aux tchadiens que le pouvoir de Deby n’est rien, n’existe pas ! Alors que ceux qui ne sont pas les parents de Deby croyaient que le pouvoir existe !
Procureur MAHOULI, Où est-ce qu’on a vu dans un pays au monde, en présence du Ministre de la justice en personne et tout son Staff, se retrouver dans une même salle avec des assassins mains libres (sans menottes) pourtant « arrêtés » fraichement à moins de 24 heures de leurs forfaits, de surcroit tueurs de 11 personnes, après attaques d’une fourgonnettes de la justice elle-même ?
Monsieur le Ministre de la justice, vous qui prétendez connaitre le droit, la loi et les règlements, est-ce que c’est comme ça que ça se fait ? Mettre les menottes aux mains de présumés n’est-il pas le premier geste à faire avant tout discours en pareil situation ?
Quant à MAHOULI, je lui demande de se taire et lui dis Non Merci, ne nous promettez rien quant à l’issue de votre jugement ; car en nous présentant des personnes souriantes aux mains libres, comme s’ils étaient vos amis venus en promenade devant la télévision, vous avez déjà donné les couleurs de votre prochain jugement !
Ce qui nous fait comprendre aussi que, ces gens étaient venus d’eux-mêmes se présenter à la télévision et puis, par la suite, disparaitront plus tard quand bon leur semblera.
En fin, je dois dire aussi, à ces tueurs et assassins, que ce que vous venez de faire là, ce n’est pas aux autres tchadiens que vous aviez fait ce mal ; les tchadiens sont nombreux très nombreux, ils ne finiront pas ! C’est donc, contre le pouvoir de votre Oncle Deby que vous aviez planté un long couteau. C’est de l’ingratitude envers votre propre Oncle Deby qui pourtant, vous a tout donné, qui vous a rendu ce que vous êtes aujourd’hui. Mais seulement, n’est-ce pas dit-on, chasser le naturel, il reviendra aux galopes ?
Président, Idriss Deby, nous autres tchadiens, nous vous devons beaucoup de respect. On connait votre valeur, on vous a aimé plus que quiconque. Mais vous aviez choisi vos parents ; ceux là qui ne vous aiment pas, ceux là qui ne vous respectent pas. Vous aviez tout fait pour les changer, hélas… un Margouillat restera toujours un Margouillat !
Monsieur le Président, ce n’est pas la peine, arrêtez d’investir sur ces gens que vous appelez vos parents ! Soyez du bon coté, du coté des autres tchadiens !
En fin de fin, Procureur MAHOULI… TAISEZ VOUS ! Laissez le PR IDI réfléchir et faire le nécessaire.

Correspondant de makaia.fr