Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté interationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Mak

15 avril 2017, Bonneuil-sur-Marne : Tchad : 25e anniversaire de l’UNDR

 

Anniversaire du parti politique tchadien Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau, parti de Saleh Kebzabo. Je suis présent uniquement à la fin de l’événement. J’interviens rapidement sur le bilan africain de 2016, l’année des coups d’état électoraux.
En 2017, Tchad et Gabon se retrouve dans des positions différentes pour aborder la question des législatives : après les coups d’Etat électoraux, l’opposition tchadienne menée par Saleh Kebzabo exige dialogue et législatives rapides, quand, l’opposition gabonaise menée par Jean Ping rejette le faux dialogue et s’interroge sur la perspective des législatives, la population considérant que les législatives risquent de ‘valider’ le coup d’Etat électoral de 2016. La différence entre les deux pays vient aussi des différents niveaux de violence atteint pendant les coups d’Etat électoraux, en raison du massacre au Gabon.
Régis Marzin
Article écrit et publié le 20 avril 2017