Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: un opposant enlevé au Soudan, la CTDDH s'indigne !
CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS
C.T.D.D.H
BP : 5839 Ndjamena E-mail : ctddh_organisation@yahoo.fr;   Tel : +235 66267981 ; +235 92 10 69 83 Siege National : AvenueOumar Bongo face à la Station- Service NIMRO
Communiqué de presse n°004/2017
 
 
 La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H.) est profondément préoccupée par l’enlèvement et l’extradition au Tchad du Capitaine IBRAHIM surnommé «  IDEK » . Ce compatriote vivait à Nyala au SOUDAN depuis la démobilisation de la rébellion en 2010  et selon ses proches, il a été interpellé dans la nuit du 20Fevrier 2017 par deux agents de la police politique soudanaise ;   des sources concordantes  font état de son extradition  vers le Tchad 3 jours après son enlèvement ; il se trouverait dans un lieu de détention secret à Ndjamena.
 
Le capitaine Brahim Idek qui est né vers 1960 est natif de la localité de Wadi Hamra dans la Région du OUADDAI ; il était le compagnon de feu Dr ALHariss Bachar Président du FNT, lui-même extradé au Tchad et disparu en 1991.
Membre fondateur du Front Populaire pour la Résistance Nationale du Colonel Adoum Yacoub Kougou, le capitaine Brahim Idek  était démobilisé et vivait tranquillement à Nyala quand les sbires du régime soudanais l’ont enlevé ce 20 février 2017.
La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme(C.T.D.D.H) demande sa libération immédiate et rendra les deux gouvernements Soudanais et Tchadien responsables d’éventuelles atteintes à son intégrité physique.
Il est demandé à l’organisation humanitaire en l’occurrence le CICR de faire toutes les diligences pour permettre sa localisation.
 
 Fait à Ndjamena le 26 Février 2017
Le Secrétaire Général
Mahamat Nour IBEDOU
Copie :
Amnesty International
Radho
FIDH
Human Right Watch