Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Tchad: le Premier ministre français, Jean Castex attendu à Ndjaména, l'opposition et la société civile lésées // Urgent- Le député Saleh Kebzabo- dans une lettre adressée Djimet Arabi, ministre la Justice demande au Président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi d'écouter le député Saleh Kebzabo pour des propos tenus lors d'une tournée politique. Cette démarche est suspecte à 4 mois de la présidentielle// Tchad- le plafond de verre et la morte certaine de la méritocratie dans l'administration publique et privée pose problème aux cadres compétents (lire notre réflexion en page centrale)//Election présidentielle 2021 au Tchad: plusieurs milliards détournés par les responsables de la CENI //

Archives

Publié par Mak

Moussaye Avenir De La Tchiré (Directeur de publication Abba Garde)

Moussaye Avenir De La Tchiré (Directeur de publication Abba Garde)

Selon des sources judiciaires dignes de foi, le président du Conseil constitutionnel Nagoum yamassoum a déposé plainte contre Avenir De La Tchiré,  Directeur de Publication  du journal indépendant, Abba garde pour diffamation.

En violation de la procédure en matière de délit de presse, le dossier est envoyé au 3ème cabinet d'instruction du tribunal de grande instance de Ndjamena. Voulant clouer Avenir à tout prix, Nagoum a demandé secours au G5 qui en voudrait très sérieusement au Dirpub du journal.

 Vendredi dernier, le juge a convoqué le journaliste et directeur de publication afin de placer sous mandat de dépôt. Malheureusement pour lui, le Dirpub était absent de n'djamena. Jusqu'à ce jour, la justice maintient sa pression sur notre confrère resté toujours en vacance dans le Guera.

Aux dernières nouvelles, la section nationale de recherches judiciaires est mise à sa trousse pour le ramener Manu militari à Ndjamena. Et pourtant, les peines privatives de liberté en matière de diffamation n'existe pas dans la loi relative au régime de la presse au Tchad.

Le juge Konaye en charge du dossier serait très embêté par les pressions de Nagoum, Abdoulaye sabre et Ahmat Bachir.

Affaire à suivre