Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:Urgent- Le blogueur Mahaydine Babouri libéré grâce à une médiation familiale //Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

MOUSSA FAKI, PERE D'UN FILS VIOLEUR RÉPÉTITIF, PEUT-IL ASPIRER À UNE FONCTION À L'UNION AFRICAINE?

 

            M. Moussa Faki qui a fini au forceps ses études de premier cycle au Congo est un père qui a échoué lamentablement d'éduquer ses propres enfants dont un fils violeur convaincu et récidiviste ayant donné des frissons au monde entier dans le viol de plusieurs heures de la jeune tchadienne Zouhoura.

            Pire, M. Moussa Faki a soustrait son fils à la justice et ce dernier vit tranquille en Afrique du Sud. Un tel homme, est-il digne pour montrer l'exemple à l'Afrique ?

            Je veux bien par patriotisme soutenir Moussa Faki, mais le patriotisme ne marche pas seul dans les allées de la justice des vrais patriotes; il marche toujours en compagnie de la morale, la vérité et de la justice elle-même. Pour cette jeune tchadienne violée avec brutalité et de manière répétée, c'est comme si les FAKI, père et fils, l'ont violé une seconde fois à cause de l'entrave à la justice du père.

            Les vrais patriotes de la justice et de la droiture ne veulent pas qu'un Faki vienne souiller l'honneur de l'Afrique.          Il ya un temps pour le jeu et il ya un temps pour les choses sérieuses. Si le Tchad est une arrière-cour de jeu des Deby et des Faki, l'Afrique devrait l'être aussi ?

            Le patriotisme n'exclut ni les considérations morales ni la droiture. Que les plaisantins instables sur les questions de valeurs qui ont cru nous convaincre avec leurs arguties tout en méprisant les considérations morales lisent et apprennent que Faki n'est pas un homme exemplaire.

            D'ailleurs de quel patriotisme s'agit-il ? Un patriotisme qui se tient sur quoi ? Sur quelle dignité du patriote ? Je ne vois que l'indignité de soutenir un homme qui a contribué à mettre le Tchad dans l'état que nous connaissons aujourd'hui. L'argument du patriotisme en ce qui concerne Moussa Faki est moralement et patriotiquement erroné !

            Si Konstantin von Neurath, le ministre des affaires étrangères sous Hitler, revenait parmi nous, le monde actuel ne le laissera pas exercer une seule fonction. Pas parce qu'il serait le plus idiot de parmi nous, mais au nom de la morale c'est à  dire en considérant ses faits  et actes sous Hitler. Certes, Faki n'est pas Neurath ou Hitler me diriez-vous, mais c'est une différence de locution et d'orthographe. Cet homme qui a couvert son fils violeur récidiviste n'est pas un homme moralement recommandable. De plus. sa participation active au coté d'Idriss Deby Itno dans la destruction des piliers du pays et de la conduite morale au Tchad est indéniable.

            Donc, je ne vous invite pas à un soutien bête et suspect au nom du patriotisme, mais plutôt à mettre au devant les qualités morales et les critères moraux pour le choix du Président de la commission de l'Union africaine.

            Pour finir, si vous le voulez, citez les crimes commis dans le monde hier ou aujourd'hui au nom du patriotisme pour appeler au soutien de Moussa Faki ou encore faites dévier la balance en disant qu'Hitler était le seul responsable de tous les crimes selon vos perceptions vos réinterprétations des articles ambigus de la loi. Je vous répondrai surement.

 

Idriss Mahamat Korei