Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Contentieux Mahamat Souleyman DJIBRINE/MBAIRAMADJI Désiré: une solution trouvée par les OSC au Tchad

PROCES VERBAL DE CONCILIATION

 

L’an 2017, le 15 Janvier de 16h à 17h-30mn à l’ex-siège de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) sis au quartier Amriguébé s’est tenu une rencontre mettant en présence des responsables des organisations à savoir :

  • PANDO Eric Hervé, Porte parole Adjoint de la Coalition  ’’Justice ou Rien ’’ ;
  • Mahamat Nour IBEDOU, Secrétaire Général de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) ;
  • DIDAH Alain, Représentant du Projet pour une Alternance Crédible au Tchad (PACT) ;
  • Cyrille MODJINGAR, auditeur libre et témoin ;
  • Mahamat Souleyman DJIBRINE, Président de l’Association des Jeunes Tchadiens (AJT) ;
  • MBAIRAMADJI Désiré, Président de l’Association des Jeunes Arc-en-ciel pour la Stabilité Sociale en Afrique (AJASSA).

La conciliation porte sur le litige opposant les deux amis Mahamat Souleyman Djibrine et Mbairamadji Désiré.

Le différend porte sur la publication d’un message relatif à des menaces qu’aurait proférées Monsieur Mahamat Souleyman Djibrine contre Monsieur Mbairamadji Désiré. Après discussion et d’amples explications des deux parties, il s’est avéré que les propos tenus au téléphone en date de 12 janvier 2017 à 21h-58mn par le Président Mahamat Souleyman Djibrine étaient mal perçus et interprétés à tord par le Président Mbairamadji Désiré.

L’assemblée a demandée au Président Mahamat Souleyman Djibrine de s’abstenir dorénavant de tenir des propos susceptibles de nuire  à la bonne entente entre eux.

Il est également demandé au Président Mbairamadji Désiré de se garder d’alerter promptement l’opinion.

Il est demandé au Porte-parole Adjoint de la Coalition ‘’Justice ou Rien’’ d’apporter un démenti formel à cette alerte et  sollicite son retrait immédiat partout.

                                                          N’Djaména, le 15 janvier 2017