Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Département de la Tandjilé- le ministre de l'administration du territoire, Mahamat Ismail Chaïbo a relevé de ses fonctions le préfet nommé par un décret pour le remplacer par un autre qu'il nomme par un message radio //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: des militaires sèment la panique dans la ville de Mao

Plus d'une semaine, une trentaine des véhicules militaires de Deby lourdement armés se sont stationnés à l'aéroport de Mao pour une cause inconnue.

Pour rappel, Mao est une ville blanche, dont une paix loyale existe, cette paix a été l'oeuvre du défunt, sa majesté  Alifa Ali Zezerty .

A ce moment précis où je vous écris, des centaines des militaires desertent leur stationnement et se vadrouillent dans la ville.

La nuit, déjà à 20h la majorité de la population maolaise est casernée dans leur maison . Parce que ces  militaires se promènent en des petits groupes et attaquent, torturent, maltraitent et bastonnent
impunément  toute personne qui les rencontre.


Ces militaires sans foi ni lois violent toute femme qui les rencontre après 20h, ces femmes et des petites filles mineurs qui vendent du pain, des avocats et bananes importés, des oeufs au parcs
de Mao.

Dans le code sécuritaire, les militaires  sont chargés de la sécurité de la population, mais malheureusement comme le Tchad est un pays avec des militaires pourris et personnalisés, un Etat néant,  la sécurité de la population est seulement dans la main de Dieu.

Selon quelques sources d'information, le redoutable gouverneur du Kanem Abali Sayer a demandé aux militaires de stoper leurs désordres
.
Aussi, nous, jeunes du Kanem en général, demandons aux militaires d'arrêter immédiatement ce trouble  dans la ville blanche, car on ne réveille un chat qui dort.


Un ressortissant du Kanem