Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

Paris: par le biais de Mahamoud Djama, l'IPDD demande à Joseph Kabila de transmettre le pouvoir à une entité transitoire en RDC

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris, le 21 Décembre 2016

 

L'Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie, IPDD, condamne fermement le coup d’état constitutionnel en République Démocratique du Congo(RDC), ainsi que la violence sans limite de la police, de l’armée et de service de renseignement à la solde de Mr. Joseph Kabila à l’encontre des manifestants pacifiques.


L’IPDD exige de Mr. Kabila l’arrêt total des massacres de la population qui ne demande rien d’autre que le respect de leur constitution.

 

Mr. Kabila, dont le mandat a pris fin le 19 décembre 2016 à minuit, ne peut plus être considéré comme le président de la RDC et doit transmettre le pouvoir à une entité transitoire acceptée par toutes les parties dans l’attente d’une élection présidentielle
libre et démocratique.

 

L’IPDD demande à la police, à l’armée et au service de renseignement d’être totalement neutre et au service de la population.

 

La communauté internationale ne doit sous aucun prétexte accepter le maintien au pouvoir de Mr. Kabila, responsable de trop de malheurs et des morts dans son pays.

 

Elle doit prendre la pleine mesure de la situation, activer très rapidement tous les mécanismes de sanctions contre Mr. Kabila et ses complices, et favoriser la mise en place d’une transition pacifique.

L’IPDD suit avec beaucoup d’intention et d’inquiétude l’évolution de la situation en RD Congo et se tient au côté de la population.

Pour l’IPDD
Mahamoud DJAMA
Chargé des relations extérieures.