Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne: la France tente sa partition pour trouver une issue politque en accueillant une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Abdelkerim Idriss Deby

Abdelkerim Idriss Deby

A deux mois de l’organisation du salon étudiant panafricain, une initiative d’Abdelkerim Idriss Deby et de l’un de ses amis informaticiens, révélée dans l’hebdomadaire, Jeune Afrique en novembre dernier, une campagne qui leur est hostile est à pied d’œuvre et compte se faire entendre dans les prochains jours.

Une coalition citoyenne dénommée « Non au salon de l’étudiant africain », vient d’être lancée sur les réseaux sociaux au Tchad pour boycotter l’organisation à Ndjaména dudit salon, une initiative d’Abdelkerim Idriss Deby et de son ami, Nair Abakar, jeune informaticien tchadien, créateur d’une application Darna.

Désiré Désiko Mbairamadi, dit être réellement surpris « notre pays où tous les jeunes sont privés de leur éducation de l’université, aux Lycées et écoles primaires, un salon étudiant africain » est en préparatif. Peut-on lire dans un texte transmis à Makaila.fr et publié sur les réseaux sociaux.

Appel à la mobilisation générale

La coalition « Non au Salon étudiant africain » lance un appel en ces termes « Nous, jeunes privés de notre éducation, demandons à ce jeune organisateur de ce salon d’arrêter d’insulter notre jeunesse » avant d’ajouter « les jeunes tchadiens ont besoin d’aller à l’école et non d’aller à un salon » relève, Désiré Désiko Mbairamadji, qui tente de mobiliser à Ndjaména contre l’initiative du fils d’Idriss Deby.

Une réunion stratégique est annoncée à la bourse du travail à Ndjaména, dès lundi prochain pour dérouler les plans d’actions et renforcer la coalition.

Makaila.fr