Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La coalition Justice ou Rien réalise que l'approche consensuelle n'est pas de la culture du régime d'Idriss Deby

AJDLCAT : Association des Jeunes pour le Développement la Lutte Contre le  Chômage et l’oisiveté au Tchad. ASJDH : Association Sociale des Jeunes pour la Défense des Droits Humains. UJP : Union  des Jeunes pour le Progrès. MTDH : Mouvement Tchadien Pour le Droit de L’Homme.

Déclaration du 1er décembre. (Journée de deuil)

Chers amis journalistes, mesdames et messieurs, chers camarades  épris de paix et de justice, recevez nos salutations.

Les camarades membres de la Coalition ‘’Justice ou Rien’’ sont très affligés par le chapelet de souffrances qu’égrainent les tchadiennes et tchadiens, c’est ainsi qu’ils ont appelé ce jeudi 1er décembre 2016 à une journée de deuil et de privation pour dénoncer le basculement de la démocratie à l’autocratie, où les vraies définitions du MPS sont :

  • Maintenant Plus de Salaire ;
  • Mensonge et Prédation Systématiques
  • Mouvement de Pleure et de Souffre ...
  • Pour faire le deuil des libertés fondamentales assassiné par certaines personnalités qui s’érigent en griots du régime,
  • Pour l’administration bourrée de personnes inutiles qui émargent sur le budget de l’Etat ;
  • Contre certaines des 16 mesures destinées à accentuer la paupérisation de la population tchadienne ;
  • Contre les enlèvements et les détentions arbitraires des citoyens tchadiens ;
  • Contre l’émergence d’une race d’intouchables depuis 1990 et leur approvisionnement d’armes par le régime pour qu’il n’y ait dorénavant les massacres à Doba, à Gniguilim, à Miandoum, à Bébidjia, à N’guéli ...

Chers camarades, la Coalition Justice ou Rien salut le militantisme et l’engagement de tous. Nous devons rester très vigilant car le régime prépare un lendemain sombre aux paisibles tchadiens.

Par ailleurs, nous devons rester soudés. Soudés dans le malheur. La lutte contre l’oppression doit être notre leitmotiv et nous vous prions d’être attentif à nos futures actions légales.

Je vous remercie

                                                                                                        Le Porte-parole Adjoint

 

                                                                                                               Pando Eric Hervé