Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

UNE TRAGEDIE TRIBALE AU COEUR DE LA CAPITALE TCHADIENNE :  Au Tchad, le permis de tuer, est-il réservé à un clan ?

Un fait divers qui serait passé inaperçu, comme tant d'autres, s'il n'avait dépassé les limites du sens commun … De quoi s'agit-il ? D'un jeu banal entre deux copains, du même quartier de Ndjaména, dont l'issue fatale , va entraîner les conséquences suivantes : Appartenant à deux ethnies différentes ( Kréda et Zagawa ), les deux garçons partagent une passion commune, celle du Foot-ball . Alors qu'ils jouaient, une dispute éclate. L'un des garçons se saisit d'un cailloux et lance en direction de son copain qui l'atteint mortellement . Aussi paradoxale que cela puisse paraître, la Police n'est pas intervenue ; Il n'y a pas eu  d'enquête judiciaire, dans les heurs qui suivirent .

      Après l'enterrement , les parents se rendent  au domicile de la Famille du présumé meurtrier. Ils y mettent le feu , en représailles de la mort de leur enfant . Rentrés précipitamment, les parents du présumé coupable ne peuvent que constater les dégâts . Tout a brûlé …. Comme les premiers, eux-aussi, décident de se faire justice . Ils montent une expédition chez leurs voisins, réunis à la place mortuaire . Sans sommation, ni mot, ils tirent sur la foule, rassemblée . On dénombre six (6) morts.

      Remarque : Officiellement, le Tchad a fait l'objet d'un désarmement total, financé par les Nations-Unies . Or, on constate que des armes circulent et que leurs détenteurs sont tous membres du clan Déby . De plus, ils ont le droit de Tirer et de Tuer, contrairement, aux autres tchadiens . Étant entendu que ces derniers ont été désarmés et leurs domiciles , minutieusement fouillés .

      Alors, Questions : Que fait le gouvernement ? Le Tchad est-il encore gouverné ? Tous les tchadiens n'ont-ils pas droit à la sécurité ?  Comment expliquer, qu'une simple bagarre d'enfants, débouche sur une Tuerie de Masse ? A chaque tchadien de répondre....

       Cependant, cette tragédie meurtrière, nous interpelle tous . Nous devons, plus que jamais, résister aux manœuvres de division, dont Déby est passé maître dans l'art . Exigeons de ce régime corrompu, qu'il assure la sécurité de tous les citoyens, et non, de quelques uns . Rappelons la lui que c'est l'une de ses principales missions , plutôt que d'oser tenir, des propos tendancieux du genre : «  nous avons pu consoler les Kréda.. » . A vrai dire, le Tchad n'est plus un Etat , C'est la loi de la jungle dont Ahamat Bachir est l'un des pires représentants . Chers compatriotes, amplifions la lutte, grossissons les rangs de la contestation, battons-nous pour notre Liberté .

 

 

                      M. TAHER ALI NANAYE,

PDT du Front des Républicains pour la Démocratie