Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : somptueuse villa de Salay Deby Itno, petit frère du président Idriss Deby
Tchad : somptueuse villa de Salay Deby Itno, petit frère du président Idriss Deby
Tchad : somptueuse villa de Salay Deby Itno, petit frère du président Idriss Deby
Tchad : somptueuse villa de Salay Deby Itno, petit frère du président Idriss Deby

 

Au moment où les fonctionnaires tchadiens dans leur écrasante majorité de tous les secteurs socioprofessionnels, cumulent d’arriérés des salaires impayés, les dignitaires du régime et particulièrement les proches du président tchadiens exhibent ostensiblement leurs richesses dans les quartiers huppés de Ndjaména.

Salay Deby, frère d’Idrisss Deby et ancien directeur général des douanes faite partie de la galaxie bourgeoise dans le clan du président tchadien. Il dispose d'une ville située,dans le quartier résidentiel de la capitale tchadienne.

Pour rappel, Salay Deby a géré pendant plusieurs années de manière solitaire, la Direction générale des douanes du Tchad comme son grand frère Idriss Deby gère le pays depuis 26 ans dans un exercice totalement privé les affaires publiques. Résultat : aujourd’hui, le Tchad se trouve dans un marasme irrémédiable qui est aujourd’hui à la base de la crise et de la crispation sociale grandissante.
Idriss Deby aurait refusé d’entreprendre aucun dialogue avec les différentes centrales syndicales du pays pour un règlement à l’amiable du contentieux social encours.

Du côté des syndicalistes et travailleurs la mobilisation ne faiblit pas. Ils menacent de poursuivre la grève pour une durée illimitée jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications.

Devant cet enrichissement illicite, illégal et frauduleux des gens proches ou supposés être proches du pouvoir, il sied de s’interroger sur l’avenir du pays.
On a l’impression d’assister à un pillage système organisé par le pouvoir pour punir le peuple tchadien.

L’après Deby se prépare-t-il ?

Tout porte à croire qu’avec cette situation de plus intenable que traverse le pays le peuple tchadien sera contraint à prendre en main son destin et s’émanciper de cette oligarchie kleptomane qui lui prive de ses libertés et qui lui prive de ses libertés et le précarise socialement dans un avenir totalement incertain.
Aux Tchadiens de se libérer par des moyens qui leur sont propres.
Le jour où le pouvoir tombera, ces biens seront réappropriés par l'Etat tchadien.

Makaila.fr