Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Tchad : Nagoum, Sabre, Kadam et Elise Loum devraient-ils démissionner pour haute trahison ?
 
   
 
   
 
 

Tchad : Nagoum, Sabre, Kadam et Elise Loum devraient-ils démissionner pour haute trahison ?
Après la séance plénière de l’Assemblée Nationale relative à la motion de censure contre le gouvernement avortée ce jeudi 17 Novembre 2016, la majorité présidentielle serait pour la démission de ceux qui auraient trahi le régime MPS : Nagoum Yamassou, Abdoulaye Sabre Fadoul, Moussa Kadam et Mme Elise Loum.


La Majorité présidentielle estimerait que ces gens bien hissés dans la sphère du système MPS auraient trahi en s’alignant à l’opposition pour concocter une motion de censure contre le gouvernement. Tous ces gens qualifiés de traitres par la majorité présidentielle auraient décidé de mener la lutte contre le régime en utilisant leur position respective dans les institutions de la république. La majorité présidentielle ne ferait plus confiance à ces comploteurs placés à des hautes fonctions par le régime qu’ils auraient pris l’initiative de déstabiliser.


Ces comploteurs entretiendraient de grandes ambitions pour prendre en otage le système. Leur pivot serait Dr Abdoulaye Sabre Fadoul qui déstabiliserait le gouvernement de part sa position de ministre SGG. Moussa Kadam ce vieux qui se comporterait comme un cochon semerait de troubles au sein de l’Assemblé Nationale pour coûte que coûte arracher le perchoir à Dr Haroun Kabadi qui serait très fidèle au régime MPS. C’est pourquoi, pour déstabiliser le régime Mme Loum se serait proposée au poste de premier ministre, Moussa Kadam jurerait remplacer par tous les moyens Kabadi à la présidence de l’Assemblée Nationale et Dr Abdoulaye Sabre Fadoul souhaiterait se tailler le poste de ministre secrétaire général de la présidence en quelque sorte un premier ministre bis.


Moussa Kadam n’avait-il pas déclaré à la presse que « on n’arrivera à rien quelles que soient les mesures. Il faut d’abord mettre fin à la corruption et au pillage en règle des ressources de l’Etat ». Ces propos sont assez graves pour un homme bien hissé dans le système MPS ou non ?

Les membres de la majorité présidentielle auraient ouvertement demandé leur démission parce qu’elle estimerait que ces gens me méritent plus la confiance du chef de l’Etat et de la majorité présidentielle. Ces gens auraient un pied dedans et un pied dehors. Ils auraient pris langue avec leurs amis à l’extérieur du pays pour déstabiliser le régime. La majorité présidentielle les auraient qualifié de très dangereux pour le régime après la séance plénière de l’Assemblée Nationale consacrée à la motion de censure du gouvernement et avortée faute de quorum.

 
 
 -- envoyé par NAIMOU Paul (yambas20@yahoo.fr)