Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: Jean Bernard Padaré est sous l’œil de cyclone de la justice

Selon une source judiciaire digne de foi, l’ancien ministre de l’urbanisme et de l’habitat est sous collimateur de la justice.En effet, ce dernier avait vendu tout les domaines appartenant à l’Etat tchadien dans le quartier béguinage de N’Djamena.

 

Durant son séjour à la tète du département de l’urbanisme et de l’habitat , ce dernier a mis un système imparable pour vendre tous les mobiliers de l’état connaissant jean Bernard Padaré , rien ne peut étonner les tchadiens de ses pratiques douteuses et parfois mafieuses , d’ailleurs il convient de rappeler qu’il a fait plusieurs fois la maison d’arrêt de N’djmena ( prison) pour corruption.

Mais ici il s’agit d’une grosse affaire qui aura du mal à s’en retiré. 
les premières évaluations faites par la police judicaire s’élève 36 villas et une estimation de la somme modique de 12 milliard de francs CFA.

Cependant selon l’inspection Générale de l’état, l’estimation peut être largement dépassé le 12 milliard.
Connaissant la situation actuelle de notre pays , on peut pas comprendre que ces criminelles économiques se prélasse à Ndjamena . 
Padaré est actuellement membre du bureau politique DU MPS, et qui pensait qu’il est intouchable peine perdue !
le vent de l’assainissement à commencé par soufflé et il est emporté par ce vent , d’ailleurs le MPS les a recrutés lui et quelques autres pour contrer Kebzabo mais le MPS s’est rendu compte qu’ils étaient incapables de gagner les suffrages de leurs propres villages lors des élections présidentielles de 10 avril 2016 .
Toujours selon le même source , le mafieux Padaré avait un notaire qui s’appelait Me Béchir Madet qui n’est autre que l’actuel ministre du pétrole et de l’énergie .
Me Béchir Madet est aussi sulfureux que corrompu est aujourd’hui sous la sellette de la justice .
Que reproche t - on a Bechir Madet ?


il s’agit de complicité de corruption et faux et usage de faux.

En effet, Madet exige entre 60 à 100 millions par transaction pour établir tous les vrais faux papiers. 
Padaré est entendu par le directeur de police judicaire en personne entouré de trois enquêteurs. d’après le même source Padaré aurait avoué à moitié son forfait , c’est à dire il reconnaît avoir vendu 19 villas et empoché l’argent. selon certaines indiscrétions de la présidence le chef de l’état aurait ordonner au D G de la police de laisser la P J fait son travail. 
cela voudrait- il dire que padaré va croupir à la maison d’arrêt d’amssinéné ? 
Une chose est sure un comité d’accueil est appuyé d’œuvre pour l’accuei

affaire à suivre

Hissein Ali Brahim 
-- envoyé par hissein ali (hisseinali32@gmail.com)