Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: Deby dit: Tant pis aux tchadiens !

Des sources bien fondées, le fils du président Daoussa idriss l'actuel directeur général de la direction des grands projets présidentiels est nommé ambassadeur du Tchad aux émirats arabe unis. Le décret en préparation ne tardera pas d'être diffusé. Son épouse vit déjà aux émirats arabe unis dans un appartenant luxueux. L'appartement des émirs où jamais un autre tchadien n'a rêvé un jour. Tant pis !


Tans pis aussi à Moussa Faki qui s'est fermement opposé et retardé l'envoi de la lettre d'agrément.  Faki a proposé l'actuel ambassadeur du Tchad en Allemagne.


Il faut rappeler que Daoussa est le successeur de Zen bada au poste du Directeur général. Ce dernier a fini par la prison après avoir détourné plusieurs milliards de francs CFA. Daoussa rien que pour le marché du ministère des affaires étrangères en cours de construction par arabe contractors Tchad (ACT) a détourné 15 milliards. Sa soeur la fille du président a eu le marché des équipements du ministère des affaires étrangères à 14 milliards. Paiement en avance 100℅ sans rien livrer. 4 conteneurs d'équipements sur 36 sont annoncés depuis 7 mois sans être livrés. Personne n'ose chercher à savoir la position des 4, ni les autres non annoncés 32. Tant pis !
La première dame étant la vraie propriétaire de ACT, un avenant de 20 milliards a été accordé par la signature du président de la république en violation de toutes les règles élémentaires du marché public. Paiement immédiat. Tant pis !
Le bâtiment qui était initialement à 45 coûtera + 20+14= 79 milliards. Un autre avenant est en cours de préparation. Les syndicalistes sauront un jour le prix de ce bâtiment. Ce compte spécial est destiné à la famille. Interdit au salaire des fonctionnaires. Qu'ils crèvent de faim. Tans pis ! 
Dernièrement, dans un mariage de la famille présidentielle, les billets de banque neufs ont été versés comme une pluie à verse, comme si le Tchad ne traverse pas une crise économique, comme si le fonctionnaire ne sera pas surpris. Tans pis !
Daoussa a fait pire que Zen bada mais ne partira jamais en prison comme ce Hadjaraï, bandit de grand chemin, enfant de rue, délinquant à vie et secrétaire général du Mps.

Par contre, Daoussa est récompensé par le poste d'ambassadeur plénipotentiaire. Tant pis !

 

Correspond Makaila bog aux ministère des affaires étrangères du Tchad à Ndjaména.