Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au Tchad, pourquoi les Zagawa bénéficient-ils d'une immunité totale ?

C'est une question que plus d'un tchadien s'est posée: pourquoi les zagawa ne sont jamais poursuivis en justice quelque soit leur infraction, délit, crime.

 

A ce moment crucial de notre vie politique où la plupart des pontes du régime du MPS sont interpellés, poursuivis ou arrêtés, les tchadiens ont le Droit de savoir pourquoi il y a une justice à deux vitesses. Oui pourquoi il y a des tchadiens qui sont super protégés et d'autres sont vulnérables à la merci de la justice. Pourquoi des voleurs qui ont été pris la main dans le sac à l'instar du Djamal Dirmi ou Saley Deby continuent toujours de jouir d'une liberté totale pendant que d'autres comme Abel, Bayna, Kedela ...sont poursuivis sans même qu'on ne leur donne le temps de se justifier. En vérité il n'est pas conseillé d'avoir une vision clanique de la chose publique mais face à l'évidence, les tchadiens seront obligés de faire ce triste constat. Sinon comment peut-on expliquer des voleurs reconnus de justice, des récidivistes continuent à diriger le pays en occupant les stations les plus élevées de la République. Cette politique de deux poids et deux mesures frustrera davantage les tchadiens et certainement n'aboutira pas à une issue heureuse de la crise. Quelque soit un "voleur tchadien", fut il Zagawa, doit être considéré comme ce qu'il est : un voleur. Soit on légalise les pratiques perverses, la corruption, le détournement de deniers publics, le pillage. Cette proposition semblerait être incongrue, mais elle est mieux que cette pratique sélective de justice qui consiste à protéger certains et juger les autres. Mieux il est de notre devoir en tant que tchadien, et le Tchad n'étant pas un butin de guerre de qui que ce soit, de dénoncer cette pratique. Tous les tchadiens sont égaux devant la loi. Désormais plus jamais les tchadiens ne cautionneront cette parodie de justice. C'est pourquoi que tous ceux qui savent écrire devraient dénoncer les maux qui minent le pays. C'est notre lâcheté qui permet à ces voleurs de la République de nous haranguer. Plus des tabous disons les choses telles qu'elles sont.

Que les langues se délient et que les plumes se trempent.

Citoyen dépité et en colère ​​​​