Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

#TCHAD: La situation exige un soulèvement de masse populaire, une démocratie de rue s’impose -Par Souradji Oumar Sakine

En dépit de tous ces soulèvements vains, il nous manque deux éléments incontournables pour renforcer notre lutte : l'union natiounale de faire un soulèvement de masse et la communication d'étendre une mobilisation déterminante à l'échelle nationale. Malgré les passerelles pour relayer les informations, la communication s'impose toujours.

À l'intérieur du pays, les différentes centrales syndicales de tous les services, et leurs affiliés doivent être unies, faire un mouvement de masse, indéterminée, au même moment sur toute l'étendue du territoire. La situation de notre pays et du peuple est chaotique, alarmante, elle a provoqué un acte désespéré d'un peuple et nous savons pertinemment qu'au bout c'est la mort et cette mort qui nous donne le sens de notre existence pour la lutte de notre cause dans la vie. Idriss Deby a fait le Tchad sa propriété d'où il n'y a ni droit ni loi, le pire, est l'indignation d'un peuple nonchalant devant l'assemblée, et le gouvernement qui sont à son service. Nous continuons toujours à tergiverser, mais la solution est nulle part que sur une révolte massive de tout le peuple, désormais nous devons assurer notre avenir et prendre notre destin national en main dans l'unité à l'unanimité. Dans tous les cas, Idriss Deby n'a jamais pu et ne pourra jamais continuer à être président, c'est un lâche, Traitre, il a vendu le Tchad à cause de son avidité de pouvoir aux multinationales étrangères et occidentales, hormis la dilapidation, et la mauvaise gouvernance dans le népotisme, la division, le clanisme, les répressions et voilà aujourd'hui le résultat de 26 années de règne d'où la situation économique et sociale est pire qu'au point de départ.

À titre d'information, jadis sur le demi salaire, l'Etat existait entre temps, le prix des produits de premières nécessités sont contrôlés par l'Etat pour qu'il ait un pouvoir d'achat et c'était à l'époque où le Tchad était déclaré Etat néant mais la situation sociale, politique-économique et administrative était mille fois mieux que maintenant.

Soyons lucides et objectifs n'acceptons pas le ridicule si non, le combat que nos parents ont fait pour notre liberté n'aura pas un sens, transmettons cette richesse de combativité pour la paix et l'indépendance physique et économique à nos enfants pour que le Tchad soit meilleur. Vivement la révolte nationale pour que surgissent la paix, la liberté ! Vive l'unité nationale ! Vive le peuple Tchadien ! Vive la république ! Vive le Tchad ! LE SEUL COMBAT QUI EST PERDU D'AVANCE, CELLUI AUQUEL ON RENONCE!!!!!!! LA LIBERTÉ, LA JUSTICE, L'ÉGALITÉ, LA DIGNITÉ, ET LA DÉMOCRATIE AFRICAINE ET TCHADIENNE SONT DÉSORMAIS NOTRE LUTTE QUOTIDIEN, LA LUTTE D'UN PEUPLE UNI CONSCIENTISÉ ET DÉCIDÉ! VIVE LE TCHAD! VIVE LA RÉPUBLIQUE! À Bas la manipulation, l'Ethnicisme, la corruption, le népotisme, le clanisme, l'injustice vive le Tchad république, vive l'union national, vive la jeunesse et peuple digne. Dieu béni le Tchad!!!!! L'Union fait la force ! Et le pouvoir est pour le peuple et par le peuple, soyons toujours UNIS pour être solidaire et attentif ! Tchad yahaya!!

A BAS L'OPPRESSION!

 

Souradji Oumar Sakine