Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Makaila Nguebla

3ème mandat de Nkurunziza : en niant l’évidence, Deby Itno se ridiculise davantage – Par Senior Mbary

Deby Itno, le président tchadien et président en exercice de l’Union africaine, a été traité de menteur par un chercheur belge dans son interview sur RFI du 17 octobre 2016.


Le constat est que Mr Deby Itno ne rate jamais aucune occasion pour s’humilier, humilier son pays et son peuple. La dernière en date est sa déclaration surprise sur la Radio allemande, en s’alignant sur la position du gouvernement burundais, affirmant que le 3ème mandat de Nkurunziza n’était en réalité le second. Pire, il a ajouté que c’est l’extérieur, entendu les puissances étrangères, qui ont allumé le feu et non les burundais de l’intérieur.
En réponse, le chercheur belge a déclaré, avec force, que la déclaration de Deby était totalement fausse. Il a affirmé que les mouvements de contestation sont nés spontanément de l’intérieur dès que Mr Nkurunziza avait annoncé sa décision de briguer un nouveau mandat, en violation de la constitution du pays.


Deby lui-même semble avoir la mémoire courte, oubliant que la rébellion qui a failli l’emporter en 2008, n’eut été l’intervention de la France, était née à la suite de sa décision de modifier la constitution en supprimant l’article relatif à la limitation des mandats. Il s’était ainsi ridiculisé en niant sa parole donnée, en tant que militaire, lui qui avait pris publiquement l’engagement de ne pas modifier la constitution pour se représenter.


Pourquoi nié l’évidence et se ridiculiser de la sorte lorsqu’on représente un pays et un peuple ? Le respect de son rang aurait voulu qu’il se taise, même si on dit souvent que la politique a sa logique ou simplement confier une telle déclaration à un de ses suppôts. Certainement, Deby qui cherche à caser son ministre des Affaires étrangères à l’Union africaine ne porte plus de gants pour faire la cour à des présidents impopulaires, non élus et sanguinaires comme lui.
Après cette interview du chercheur belge, le sale boulot sera confié au « Laoukoura », porte-parole du MPS, pour justifier les propos de son président et s’en prendre inutilement au Belge qui n’a fait que constater un fait connu de tous.


Mr le président Deby, vous pouvez continuer à faire vos bêtises avec votre clan, mais, de grâce, n’oubliez pas que le peuple tchadien, au nom duquel vous parlez, est un peuple fier de son identité et de son honneur. Arrêtez de l’humilier quotidiennement après l’avoir affamé et privé de sa liberté.

Senior Mbary