Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

TCHAD : CRACHEZ DES VENINS ET LE FEU, NOUS AVONS DES ANTIDOTES ET L'EAU QUE NOUS POMPERONS

Quand des hommes sont en panne et en panique, ils hallucinent et voient toute invention comme suspecte, toute idée nouvelle comme suspecte, toute proposition nouvelle comme suspecte, tout service nouveau comme suspect. À tel point qu'ils voient partout des arnaqueurs, des traitres, des corrupteurs, des corrompus et des suspects.

 

Mes sœurs et frères qui êtes accusés, suspectés, indexés et calomniés, les personnes qui vous calomnient, vous insultent gratuitement et sournoisement, vous accusent sans avancer les preuves de leurs accusations, qui se contentent bassement et lâchement de vous suspecter et salir, je vous dis une chose : laissez vos détracteurs à leurs cris, à leurs rages, à leurs pleurs et qu'ils se tourmentent eux-mêmes. Vous êtes faits pour inventer et faire d'autres inventions plus grandes, pour poser des idées plus grandes, pour rendre des services plus grands, pour oser plus grand, pour proposer plus grand et pour vous comporter en grand.

 

Si la calomnie, l'accusation, la suspicion, le salissage, l'insulte, la jalousie et la connerie étaient des forces pouvant développer un pays, le Tchad serait déjà transformé en merveille sur cette terre. Mais ce ne sont que des bêtises commanditées par des ivrognes, des assistés sociaux, des errants, des frustrés, des calomniateurs, des aigris, des revanchards, des pleurnichards et des lâches.

 

Si vous voyez vos détracteurs vous attaquer encore et encore, riez à gorge déployée ! Je vous dis : riez encore à gorge déployée ! Savez-vous pourquoi il faut rire ? Vos détracteurs recommencent leurs attaques parce qu'elles ont échoué, leurs attaques ne vous pas ont atteints, leurs attaques ne vous ont pas mis KO.Voilà.

 

Vos détracteurs n'ont pas la force pour vous donner le coup KO et ils en souffrent tellement qu'ils relancent des attaques désespérées et pernicieuses visant à tuer symboliquement à tout prix. Je ne serais pas étonné qu'ils désirent aller plus loin. S'ils vous attaquent gratuitement et haineusement en public, qu'est-ce qu'ils ne feraient pas loin des témoins ?

Dites à Idriss Deby que sans ministère, hors système, il ya des tchadiens qui sont tranquilles, leurs consciences tranquilles. Ils mangent, boivent, dorment et sont très heureux comme ça.

Vos jalousies et vos amertumes que nous lisons ces derniers jours ou semaines ne sont pas les problèmes du Tchad. Les tchadiens ont très bien compris que ce sont vos problèmes personnels. Souffrez aigris et revanchards. Souffrez accusateurs et pleurnichards, souffrez jaloux et frustrés.

 

Ne venez pas dire que nous venons au secours des nôtres ou que je rabats le débat. Vous qui calomniiez, accusez gratuitement ou suspectez des personnes sans preuve, en quoi élevez-vous le débat ? Dites aux tchadiens en quoi vous avez élevé le débat sur les problèmes et les solutions du Tchad?

C'est vraiment très urgent que Djerassem présente sa pompe ? Il est aussi trop urgent de présenter les solutions aux problèmes du Tchad qui datent de bien avant les problèmes que vous attribuez bêtement à Djerasssem. Qu'avez-vous inventé et où sont vos produits orignaux plus vrais ? Qu'avez-vous proposé et quelles sont vos solutions plus pertinentes ?

 

Le Tchad vit diverses crises en ce moment et le pays est en difficulté. Quelles sont vos solutions ? Montrez-les !!!!!!!! Montrez aux tchadiens les solutions au lieu de montrer aux tchadiens vos cris de haines et vos rancœurs. Écrivez pour proposer des solutions aux problèmes du Tchad au lieu de parler des personnes ou de faire allusion à des personnes. Soyez hommes et sortez vos solutions, n'appelez pas au secours mais sortez seulement vos solutions. On veut voir que vous êtes meilleurs au poste de ministre.

 

Sans la pompe de Djerassem, le Tchad sera Tchad. Mais sans les solutions aux crises que nous traversons, la situation du pays sera pire. Il est très clair que l'urgence est ailleurs. L'urgence n'est pas la pompe de Djerassem. Si vous manquez d'idées, d'inspirations, si vous incapables de faire des propositions qui arrangent le pays et les tchadiens alors cachez-vous mais ne tentez pas de tromper les tchadiens en disant que tel jeune a causé des problèmes alors que nous connaissons les sources des problèmes du Tchad.

 

Si vous êtes mieux, montrez aux tchadiens vos inventions. Si vous êtes mieux, montrez aux tchadiens vos solutions. Si vous êtes mieux, montrez aux tchadiens vos propositions. Si vous ne montrez rien c'est que vous n'êtes pas mieux, mais vous êtes bien pire : des malheureux en quête d'attention.

À voir le calme et la sérénité des vrais hommes et des grands hommes face à vos cris et vos haines, il est clair qu'ils vous le rendent bien : ils vous méprisent et ne répondent même pas à vos cris de haines, vos sottises et vos pleurs.

 

Vous les détracteurs des tchadiens, vous êtes faits pour parler des gens qui eux refusent de parler de vous, des gens qui refusent de vous citer ou de faire allusion à vous. Vous n'êtes rien et vous ne gagnerez pas cette guerre que vous avez déclenchée parce que les tchadiens voient et savent. Je réagis de ma propre initiative. Ne trouvez pas là une autre occasion d'accuser encore à nouveau, vous les accusez déjà et on le voit. J'ai envoyé ma réponse à tous les blogs et sites qui ont publié les attaques des derniers jours.

Sortez vos preuves d'accusation, nous vous mettons au défi. Sortez vos preuves de trahison, nous vous mettons au défi. Sortez les preuves qui vous donnent le droit de suspecter les tchadiens, nous vous mettons au défi. Sortez les preuves de vol ou de détournement de fonds public, nous vous mettons au défi. Sortez tout et qu'on finisse.

Simon Nodjiré

nodjiresimon@yahoo.fr