Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

LE TCHAD AU SEUL D’UNE CRISE FINANCIERE ET D’UNE PRECARITE  SOCIALE SANS PRECEDENT

Chers compatriotes et amis du Tchad, notre pays est au dernier virage d’une précarité sociale sans précédent dans l’histoire de notre pays. La crise financière de crise toute montée et orchestrée par un système de bouffons du MPS ne fait qu’aggraver la situation sociale déjà très tendue depuis des mois. J’ai échangé par de téléphone hier avec un parent, fonctionnaire de son état et je vous assure que son témoignage m’a plus radicalisé dans la lutte que nous menons.

La situation est intenable compatriotes. C’est après plusieurs tentatives sans succès de joindre ce parent par SMS que j’ai décidé de l’appeler. Il m’a dit, fonctionnaire de mon état, je n’ai même pas un rond pour m’acheter de crédit pour répondre à tes SMS.

Je vous sauve d’autres détails parce qu’ils ne sont pas beaux a écouter. Comment concevoir qu’un fonctionnaire de l’état puisse être coincé a un ci tel point et comment se fait-il que se trouver même un repas par jour devient une problématique ?

J’étais très choqué et je continue de digérer très mal le récit de cette épisode très triste que m’a décrit ce fonctionnaire sans espoir. Malheureusement cela est une réalité vécue par beaucoup de nos compatriotes au quotidien. C’est une injustice que les mots en manquent pour décrire. Les 16 mesures prises par le gouvernement pour soit disant remédier à la crise financière entretenue sont une vraie insulte à la population tchadienne qui mange très mal, manque d’eau potable et qui n’a aucune structure de soin de base. Comme beaucoup l’ont pointé sur les réseaux, les voleurs de notre république sont connus et la solution la plus idéale serait de leur demander de restituer ces milliards afin de les gérer pour arrêter la galère de ce peuple. La solution ne se trouve pas dans les mesure de farce prises à la va-vite juste pour mettre la poudre aux yeux. Si en 26 ans de règne les tchadiens ont assisté à un régime qui a érigé le pillage en mode de gouvernance, comment croiront-ils à une telle farce ? Le PR lui-même a dit maintes fois qu’il est entouré de voleurs. Et donc le mal du drame tchadien est bien connu. Nous luttons contre un système qui a mis le pays par terre et qui doit partir sans complaisance. Vous avez assez amassez. Virez-vous et libérez notre pays. Si les gens ont développé un grand appétit ou sont habitues a voler sans vergogne et sans limite en temps de l’abondance, ce n’est pas en temps de cette vache maigre toute orchestrée qu’ils vont se ressaisir ou taire leur gourmandise. En tout cas le perdant dans tout ce jeu monstrueux est le peuple tchadien. Une chose est sure, l’histoire rattrapera tous nos voleurs de la république. Nous leur demanderons certainement un compte un jour. Je nourri un pessimisme aigu pour le future de notre pays surtout avec ce régime.

Nous devons travailler d’arrache-pied afin de mobiliser les masses pour une révolte populaire le plutôt que possible. A mon avis, le Tchad est une bombe couvée et il faut converger toutes les forces vives éprises du changement sans distinction de manière a faire basculer les choses avant qu’il ne soit trop tard. Si nous ne sommes pas capables de nous mobiliser et surtout capitaliser sur cette crise sociale très aigue pour matérialiser l’alternance démocratique, je ne sais pas sur quelle autre force majeure nous pourrons y miser.

Compatriote Mbaidanem/Ohio/USA