Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Urgent /Le journaliste, Stéphane Mbaïrabé Ouaye, directeur de l’indépendant « Haut-Parleur » n’en finit pas avec ses ennuis au Tchad : il est de nouveau interpellé !

Depuis quelques heures, le Journaliste Stéphane Mbaïrabé Ouaye, directeur du journal Haut-Parleur, est retenu dans les locaux de la police depuis 17 heures pour audition. Appris la rédaction de makaila.fr de source proche du journaliste.

 

Selon nos informations, Stéphane Mbaïrabé Ouaye, qui cherche à vérifier une information qui lui a été transmise, s’est vu interpeller par la police judiciaire.

Alors qu’il a été informé par ses sources sur un sujet qu’il tente de vérifier et de recouper, pilier de l’information avant toute diffusion comme l’exige son métier de journaliste.

C'est au bureau du directeur de l'hôpital de la mère et de l'enfant où il se trouvait, que ce dernier a appelé la police du CSP 3 qui l'a embarqué. Actuellement, il est à la coordination de la police derrière le lycée sacré coeur.

En 2015, il a été arrêté, menotté et les yeux bandés et jeté en prison sans mandat d’arrêt pour avoir publié un article intitulé : « Salay Deby, le voleur national ».

Dans cet article, il critiquait Salay Deby, directeur général de la douane et son frère, le président de la République Idriss Deby.

Reporters Sans Frontière (RSF), s’était mobilisé pour dénoncer cette interpellation et exige des autorités tchadiennes la libération immédiate du journaliste.


Makaila.fr