Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tournons la Page appelle à la vigilance quant au respect des résultats de l'élection présidentielle au Gabon

Le 30 août 2016

 

Communiqué de presse

 

 

ELECTION PRESIDENTIELLE EN REPUBLIQUE DU GABON :

Tournons la Page appelle à la vigilance quant au respect des résultats de l'élection présidentielle au Gabon.

 

Le 27 août 2016, les Gabonais sont allés voter dans le calme pour les élections présidentielles. En 2009, cette élection avait été prise en otage par Ali Bongo, après le décès de son père Omar Bongo qui avait dirigé le Gabon pendant 42 ans. Cette élection fut entachée de fraudes et entraîna de nombreuses violences meurtrières et l'instauration d'un couvre-feu. Le 27 août 2016, les Gabonais se sont rendus massivement aux urnes pour élire leur Président, en déjouant tous les stratagèmes du régime visant à truquer les élections. Au lendemain de celles-ci, l'heure est au décompte des voix sous l'œil attentif du peuple gabonais qui entend tourner la page de près d'un demi-siècle de dictature. Les premières estimations donnent le candidat de l'opposition Jean Ping largement en avance sur son rival Ali Bongo qui pourrait tenter un coup de force électoral comme ses voisins du Congo et du Tchad l’ont fait pour se maintenir au pouvoir.

Dimanche, Ali Bongo a déclaré sur les réseaux sociaux "attendre l'annonce de sa victoire avec sérénité et confiance dans les citoyens gabonais" et déployé les forces de l'ordre dans les rues.

En plus de cela, des interruptions sporadiques d'accès à internet et le piratage de certaines plateformes internet relayant les résultats en direct ont été observés ainsi que des arrestations arbitraires. Ces évènements ont fait réagir les Gabonais qui se sont mobilisés pour demander au président de respecter leur choix. Comme en 2009, la crainte est que le pouvoir réalise par force un hold-up électoral.

Les résultats définitifs seront annoncés par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) ce mardi 30 août 2016. Nous appelons à une extrême vigilance quant au respect des résultats de cette élection et dénonçons toutes velléités ou tentatives de fraudes ou manipulations des résultats par la Cenap au bénéfice du gouvernement d'Ali Bongo.

Nous demandons donc expressément à la Communauté internationale - Union Européenne, Union Africaine, Organisation Internationale de la Francophonie ainsi que la France, premier partenaire économique et stratégique du Gabon de :

 

Veiller à ce que les moyens mis à la disposition des autorités sortantes au titre de la coopération militaire française ne soient dévoyés pour réprimer la population et travestir la vérité des urnes;

Dénoncer et condamner publiquement toute tentative de maintien au pouvoir par la manipulation des résultats et/ou par la force ;

Adopter des sanctions à l’égard des auteurs en cas de coup de force électoral notamment limitation des déplacements, gel des avoirs, et ;

 S'engager et soutenir le nouveau président issu de la décision du peuple gabonais.

 

Contact presse est : Laurence NDONG, enseignante, chercheuse, auteure du livre "Gabon, pourquoi j'accuse..." Éditions l'Harmattan. E-mail : laurencendong@gmail.com – Tél. : 06 48 24 99 30

 

Lire : communiqué