Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : Un couple dangereux au sommet de la république - Par Senior Mbary

C’est maintenant très clair, Hinda Deby Itno est une complice active de Deby Itno et du MPS dans la descente aux enfers de notre cher et beau pays, le Tchad. En effet, j’étais profondément déçu en lisant les extraits du discours de la Première Dame lors de la Journée panafricaine de la femme, rapporté par le journal en ligne TchadCongergence du 2 août 2016 dans son article intitulé « Crise politique au Tchad : du côté du pouvoir, c’est Mme Hinda Deby Itno qui dégaine la première et vise « tonton » Joseph Djimrangar Dadnadji ».

 

Comme dirait l’autre, Hinda Deby Itno est sur la même longueur d’onde que son mari. Comme son mari, elle n’a pas hésité à agiter l’épouvantail de la guerre et de ses conséquences désastreuses régime actuel qui est à ses yeux l’assurance vie pour la paix et la stabilité au Tchad. Humblement, j’invite la Première dame à lire ou à relire l’article de Mr Mahamat Nour Ahmed Ibédou de la CTDDH du 7 juillet 2016 intitulé « Notre paix au Tchad » publié sur la toile de Makaila.

Ainsi, comme son mari, Hinda Deby Itno a nié l’existence de la fraude et les résultats falsifiés de l’élection présidentielle du 10 avril 2016, en qualifiant Mr Djimrangar et les autres de faux perdants. Du coup, l’humiliation et la souffrance qu’endurent les Tchadiens chaque jour du fait de la mauvaise gouvernance du pays par son mari de président, l’impunité érigée en règle de gouvernance de la république, le népotisme dans les nominations et dans la chaîne de commandement, les détournements des fonds et bien publics banalisés, entre autres, ne sont aux de Hinda Deby Itno qu’une vue d’esprit, car n’ayant aucun impact sur la vie des Tchadiens n’est-ce pas !

On dit souvent que derrière un grand homme, il y a toujours une femme mais on oublie souvent de dire aussi que dernière des gens horribles, il y a aussi des femmes.

La déclaration de Hinda fait donc penser que cette Première Dame n’a probablement rien fait auprès de son mari pour l’aider changer les choses dans le bon sens, en termes de gouvernance. Selon les informations rapportées par plusieurs médias locaux et internationaux, Hinda intervient fortement dans les nominations et dans la formation du Gouvernement. Cela signifie qu’elle s’impose auprès de Deby. De la même façon, elle aurait pu l’amener à changer s’il y avait un minimum de dose de volonté de sa part. Mais visiblement, ce n’est pas le cas et pour cause. Hinda Deby Into est aussi gourmande et ambitieuse que son mari.

Des informations persistances font état de la forte implication de Hinda dans le recrutement du Cabinet d’audit camerounais de la Société des hydrocarbures, bras armé dans le siphonage des ressources générées par cette société (qui vend une partie du pétrole tchadien) pour des placements à l’extérieur, une véritable mafia à la sicilienne.

Ce qui est sûr, tôt ou tard, cette mafia sera mise à nue. D’ailleurs, la documentation est en cours.

Les œuvres de charité posées par cette Première Dame par-ci par-là, sont certes, une forme de redistribution, mais en réalité, ce sont des actions purement cosmétiques qui ne sont rien par rapport aux détournements des ressources nationales dont elle est impliquée, directement ou indirectement. En réalité, si le pays était bien géré, on n’aurait pas besoin de ces gestes aux relents publicitaires, ponctuels et avilissants.

Au total, en faisant miroiter « le prix de la paix, la valeur de la stabilité et le pesant d’or de la sécurité », Hinda Deby Itno s’inscrit parfaitement dans une dynamique de la conservation du pouvoir pour le couple. Pour elle, c’est le régime de Deby seul qui peut garantir la sécurité et la stabilité au Tchad, sinon c’est K.O. Non, chère Madame, vous faites-là un mauvais choix. L’histoire retiendra qu’au lieu d’aider votre mari, vous l’avez encouragé à persévérer dans l’erreur en vue de profiter encore et encore du régime. Dans ces conditions, vous êtes devenue une complice active dans la gestion calamiteuse du pays. Pour cela, vous n’échapperez à la justice. Cependant, je ne souhaite pas que vous ne subissiez le même sort que le couple Ceausescu en Roumanie des années 1990 car la colère et la vengeance populaires, lorsqu’elles se déchaînent, sont dévastatrices et souvent hors de contrôle.

 

Senior Mbary