Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: réaction à l'article de Garondé Djarma (restaurer la vérité)

Cher tonton Al Hadj Garondé Djarma, Suite à votre papier sur le site : Makaila.fr, intitulé PLAIDOYER POUR MELFI, CHEF-LIEU DU DEPARTEMENT DU BAHAR-SIGNAKA. Je me permets de vous écrire, pas pour réparer la « Justice », mais plutôt restaurer la vérité.

D’habitude, je ne suis pas adepte du communautarisme : le communautarisme est un terme socio-politique désignant les attitudes ou les aspirations de minorité (culturelles, religieuses, ethniques...) visant à se différencier volontairement, pour s'entraider, voire pour se dissocier du reste de la société (Wiki pépia).

Et encore moins du Géopolitique : Y. LACOSTE défini « Le terme de géopolitique (...) désigne en fait tout ce qui concerne les rivalités de pouvoirs ou d'influence sur des territoires et les populations qui y vivent : rivalités entre des pouvoirs politiques de toutes sortes – et pas seulement entre des États, mais aussi entre des mouvements politiques ou des groupes plus ou moins clandestins – rivalités pour le contrôle ou la domination de territoires de grande ou de très petite taille.

Et si aujourd’hui au Tchad on se retrouve avec des ministres Alphabètes ou illettrés, c’est la conséquence de ces deux fléaux qui gangrènent la société tchadienne.

Au Tchad on peut être ministre pas par les compétences, mais par appartenance communautaire et ce bien dommage.

Vous aviez dit : Sur le plan intellectuel, ce département compte 14 cadres supérieurs dont les noms suivent : …

Certes cela fait beaucoup pour une sous-préfecture au Tchad, mais vous aviez cité que des Docteurs originaires de Melfi et encore…

Cadres intellectuels veux pas dire forcement docteur tonton Garondé…

Avec la nouvelle génération montante, Melfi regorge des cadres intellectuels que vous aviez même pas cité le 1/10 éme . Des cadres intellectuels qui travaille dans l’ombre pour faire avancer le pays et qui ont rien demandé.

 

J’en connais des cadres originaires de Melfi qui exercent entant des ingénieurs dans presque tous les domaines, des inspecteurs de l’éducation nationale, des enseignants, des gestionnaires, des journalistes, des inspecteurs des douanes, des hauts gradés de l’armée nationale tchadienne ou de la gendarmerie nationale… Donc votre liste est exhaustive…

 

Vous aviez dit : Petit frère, Mahamat Zène Bada, c’est toi en ta qualité de Secrétaire Général du parti au pouvoir, que j’interpelle. Mets-toi à l’œuvre pour réparer cette injustice trop flagrante.

 

Non pas ça quand même, déjà je n’appelle pas ça une injustice, mais bon…La manière dont vous faite la demande, mais rappel la situation d’un malheureux homme qui voit sa maison en train de bruler et viens demander au pyromane de l’aide pour éteindre le feu…

 

Mahamat Zène Bada ne peut rien faire pour remédier cette injustice flagrante comme vous le dite, et si injustice il y’a, la victime est le peuple tchadien, et une fois de plus les Melfiens n’ont rien demandé.

 

 

 

ABAKAR Abdelkerim