Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Brice Mbaimon Guedmbaye, chef d’un parti

Brice Mbaimon Guedmbaye, chef d’un parti

Plusieurs personnes qui ont rêvé devenir ministres après l’investiture du 08 août dernier, ont vu leur espoir s’évaporer comme du neige au soleil. Parmi elles, se trouvent celles que le Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS), a rencontrées à Paris et au Tchad.

 

Depuis plus de 20 ans, Djiddi Salay,Directeur Général de l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS), est au service du régime d’Idriss Deby. C’est lui qui est à l’origine de nombreuses négociations entre les exilés tchadiens et le pouvoir de Ndjaména. Plusieurs d’entre eux l’ont rencontré à Paris discrètement pour négocier leurs retours.

Comment peut-on mordre au hameçon de cet homme lorsque l’on censé posséder un minimum de niveau intellectuel pour discerner et analyser les faits ?

Au Tchad, Djiddi Salay a réussi à rallier à la cause du régime plusieurs responsables associatifs sauf ! Les plus récalcitrants comme Mahamat Nour Ahmed Ibedou, Céline Narmadji, Nadjo Kaina, Younous Mahadjir, Jean-Bosco pour ne citer que ceux- là qui sont restés fidèles à leurs principes et idéaux.

Qui sont ces déçus ?

Suspendu pour haute trahison du Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC), Brice Mbaimon Guedmbaye, chef d’un parti, a cru venir son tour pour être ministre au Tchad.

Mahamat Saleh Ibni, rentré au Tchad, a mobilisé terre et ciel pour convaincre Idriss Deby à lui concéder une place dans le dans le Gouvernement. Mais c’est mal connaître Djiddi Salay qui a roulé de nombreuses personnes avant lui comme Aboud Makkaye, leader de l’UFDD/F.

Mahamat Ahmat Lazina, exilé de courte durée en Europe, aurait aussi pris attache avec Djiddi pour arranger son retour. Il a été même contraint à reconnaître publiquement à la Télé-Tchad la victoire d’Idriss Deby. Il a été aperçu lors de la cérémonie d’Idriss Deby à Ndjaména.

Abdelnasser Garboa, actuel Secrétaire Général aux droits de l’homme et communicants du régime, il a mené une campagne présidentielle pendant la période pré-électorale pour le candidat Idriss Deby dans l’espoir d’être politiquement visible. Son rêve absolu est d’être ministre sous ce régime. Mais selon une information confidentielle le Secrétaire général du MPS, serait hostile à lui.

Au Tchad, rien n’est acquis avec le régime d’Idriss Deby. Les coups bas et les surprises sont légions. Il faut savoir raison garder !

Correspondant de Makaila.fr