Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Sponsorisation de l’équipe de Metz par le Tchad : une vraie escroquerie - Par Senior Mbary

Je ne comprenais rien du tout lorsque, à la place des informations de 20h, je voyais des images floues de la Téléctchad retransmettant le match du championnat de la Ligue 1 de la France et c’est sur les réseaux sociaux que j’ai eu la réponse à mon interrogation.

 

Encore une occasion de piller les maigres ressources du Tchad au moment où les fonctionnaires, dont dépendent des millions de femmes et enfants, tirent le diable par la queue.
La réalité est qu’au Tchad, du président de la République jusqu’au planton, la seule question qui préoccupe, lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre une politique ou une simple action, est la suivante « Qu’est-ce que je vais y gagner ? ». Le top départ a été donné par l’entourage du Chef de l’Etat lui-même, avec les marchés publics où les attributions sont conditionnées par le versement de 10% du montant de ce marché. C’est bien cette même logique qui a sous-tendu la création du super ministère des Infrastructures, dont le titulaire est inamovible comme on le sait.
Ce ministère, crée au lendemain des rentrées des recettes du pétrole, est un véritable instrument de pillage de ressources nationale à deux niveaux : la surfacturation à travers des marchés de gré à gré d’une part, et le versement de 10% obligatoire en liquide sur tout marché public attribué. Les infrastructures mal construites (routes et bâtiments publics) qui se dégradent immédiatement après leur réception sont bien les résultats de cette pratique malsaine.
Mr Younousmi, tellement qu’il excelle dans ce domaine en arrivant à satisfaire les appétits illimités de la famille et du clan, est donc devenu irremplaçable.
Et puisque la pratique est reconnue et banalisée, pourquoi un responsable à un poste devra se priver de le faire pour se remplir également les poches ? La sponsorisation de Metz s’inscrit parfaitement dans cette logique. Les autres l’ont dit avant moi, cette sponsorisation ne se justifie absolument pas du tout dans le contexte actuel.
En fait, chez nous en ce moment, les gens ne réfléchissent plus, en termes d’intérêt national mais strictement individuel et privé. Malheureusement. Et comme les repères à des nominations aux postes de responsabilités sont d’être du clan, un courtisant ou de lui faire allégeance en défendant l’indéfendable comme le fait le griot national, ce n’est pas demain le changement attendu, à moins que la saturation qui bouillonne actuellement éclate au grand jour.

 

Senior Mbary