Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

PARTIE I : BEDOUMRA  A COMMIS UNE BOURDE ENTRAINANT AVEC LUI IDRISS DEBY ITNO

Bedoumra Kordjé, le secrétaire général de la présidence du Tchad, est un homme malchanceux voire de malchance. Après avoir raté la présidence de la BAD, raté le poste de gouverneur de la BEAC, il lorgne le poste de premier ministre du Tchad après l'investiture du 08 août 2016. Là aussi, il faut attendre de voir mais il semble qu'il murmure aux intimes qu'il sera le prochain premier ministre du Tchad. A voir.

L'homme a entrainé le président IDI dans une affaire qui commence par s'internationaliser : affaire de l'abattoir de Doba, tant cette affaire implique des investisseurs privés internationaux (suisses, hollandais, belges) dont le collaborateur tchadien agissant comme le point focal pour le Tchad, DR Tony Ngarbaroum, est arrêté arbitrairement et détenu abusivement au Tchad depuis le 13 avril 2016, tenez-vous bien sans jugement et sans preuve!

Ce que les activistes tchadiens dénoncent, ce que les opposants dénoncent, ce que la société civile dénonce, il ne s'agit pas des mots ou de la haine envers IDI. Il s'agit de vérités qui confirment l'état de non-droit au Tchad.

L'affaire en question concerne la construction de l'abattoir de Doba sur fonds privés, avec implication d'une coopérative locale tchadienne dénommée DJATEMBI ALTAKHADOUM.

Au moment où nous écrivons ces lignes, l'affaire dépasse les questions de finance, concerne maintenant les droits et les libertés des personnes et devient une affaire politique, car les couteaux s'aiguisent en silence. C'est en cela que Bedoumra Kordjé a commis une bourde en associant le Président dans une affaire sale qui entame ce qui reste de la crédibilité de l'État et du Président lui-même. Et ce, à un moment où le PR en a plein sur les bras. Ce qui n'excuse en rien le PR.

DR Tony Ngarbaroum refuserait de sortir de la prison par la porte de derrière, réclame la vérité sur l'accusation qui lui a valu 4 mois de prison, déshonneur et humiliation. Pour votre information, il est toujours en prison.

Nous vivons dans un pays dans lequel le PR dit : j'ai été trompé et les collaborateurs du PR disent à leur tour : nous avons été trompés. Finalement, on ne sait qui trompe qui et pourquoi. N'empêche que de ces erreurs, mauvaise foi et amateurismes qualifiés, ce sont les tchadiens qui subissent les conséquences des actes de non-droit.

L'autre aspect très mesquin de l'affaire, c'est qu'il s'agit de la bassesse des sudistes qui s'agitent autour du PR. C'est une mentalité et une disposition regrettables !!! Et ça, les sudistes ne peuvent pas nier parce qu’un certain Bedoumra Kordjé en est une preuve physique. Il a tout d'un laoukoura dont IDI n'a besoin pour relever les défis de l'après investiture.

Les instances européennes sont saisies de l'affaire et les forces vives attendent les éléments matériels pour considérer la cause et agir en conséquence. Nous publierons dans les prochains jours et au fur et à mesure toutes les preuves matérielles y compris la fiche de la présidence de la république signée par IDI lui-même pour montrer les agissements dans les basses cours de Bedoumra Kordjé qui n'a pourtant pas besoin de tomber dans de telles pourritures, mais il y est. L'entourage de Deby transforme les hommes !

L'affaire de l'abattoir de Doba, ce sont des vies des gens et de leurs familles que d'autres se plaisent à ruiner. Nous publierons les documents officiels signés par les autorités, les correspondances administratives pour informer l'opinion nationale et internationale des basses manœuvres et œuvres des autorités qui gouvernent le Tchad.

Parfois, il faut savoir remercier le ciel, car dans ces erreurs que l'opinion a la chance de voir de près les pourritures dans lesquelles les hommes en haut lieu y baignent au quotidien. Cette affaire est une occasion pour montrer que la tête est vraiment pourrie. Vous verrez des noms, des signatures sur des documents officiels.

Idriss Deby Itno a besoin pour son investiture contestée. Ça tombe bien. Que Dieu nous entende et sauve le Tchad.

Correspondance particulière

Relue par Yemi Pierre Kemth

yemipik@gmail.com