Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Patriarche du diable

La haine est une aversion souvent mal fondée. C’est un masque complexe de la personnalité. Le haineux, est une source potentielle intarissable de méchancetés bien gratuites. Il est comme un vampire ou gourou du mal.

 

Le haineux se plait dans ce qu’il fait à l’insu des autres qui continuent à lui faire du bien. Comme auteur de mal, il est incapable de justifier son action. Il renforce son masque afin d’exécuter cette sale besogne.

Son bien-être se trouve dans le mal récurrent qu’il inflige à ses présumés ennemis en se cachant.

Il prend goût des supplices que vous endurez. Il peut bien être auprès de vous pour s’enquérir de vos douleurs.

Il jubile quand vous vous confieriez à lui, pour vous lamenter de ne pas comprendre d’où vient votre malheur.

Le haineux est un sournois trop versatile et ingrat par nature. Quand vous lui faites de la sympathie, il la traduit comme une faiblesse et vous fera plus de mal que vous n’en pouvez imaginer.

Quand pour calmer sa faim, vous lui donneriez votre bras à croquer, il vous demandera sans honte l’autre.

Qu’il soit une personne physique ou morale, il demeure le patriarche du diable.

L’amour que les autres peuvent témoigner à votre égard, est une huile qui enflamme sa colère qui l’empêche de dormir.

A l’image du jaloux, le haineux est un psychopathe organisé. Il se conforme aux règles sociales et se comporte normalement sauf qu’il a horreur de voir certaines personnes heureuses.

Le comble est que le haineux est dépourvu de raison, c’est pourquoi il est jaloux de votre existence. Il se demande peut être, pourquoi vous devez avoir droit à la vie. C’est risible comme sentiment de méchanceté, n’est pas ?

Ne soyez pas si naïfs comme moi, le haineux ne vous perd jamais de vue. Il est aux aguets, souvent il admire copier vos qualités, mais à force de croire de vous donner plus d’importance et de crédit, il se mettra à dénigrer tout ce que vous faites de bon.

Il est bien intéressé de publier vos mauvaises aventures réelles ou inventées. Il n’est pas loin de vous, c’est pourquoi, il filtre des méchancetés vraisemblables avec des indices de vos activités. La médisance est son plat quotidien préféré. Les mauvaises nouvelles de vos activités stimulent son appétit.

Cette part de vérité en vous, comme vos fréquentations familiales ou amicales, donnent du crédit à ses allégations méchantes qui ternissent votre image de marque qu’il en veut.

Les fausses informations vous concernant. Les diatribes qu’il vous accable, sont attendues par ses semblables aussi haineux, se font relayer en permanence. Elles prennent des circuits déterminés et se font teinter de couleurs de leurs épouvantables délires et bien assaisonnées, retomberont dans l’oreille du haineux primaire, qui mettra sa main au feu, que c’est la vérité incontestable.

Le haineux, ne trouve pas autre enfer terrestre, que le paradis qu’il juge dans lequel vous baignez et qui est inaccessible pour lui et à jamais. C’est à votre être qu’il s’intéresse à dénaturer d’abord.

Détrompez-vous, si par humanisme, vous le rapprochez de vos affaires, il est le premier à se venger pour les gâter entièrement. Croyiez-vous, qu’en sabotant vos affaires il vous laissera en paix ?

Jamais, il a une raison suffisante de véhiculer des méchancetés qui vous nuisent, que vous étiez injuste en vers lui.

Il peut se proclamer en légitime défense pour vous appauvrir ou vous éliminer physiquement par tous les moyens imaginables.

Bref ! Le jaloux à la rigueur peut se ressaisir quand l’objet qui suscite la jalousie disparait. Mais le haineux l’objet de la jalousie ce sont vous et votre famille, vos biens compris.

La méchanceté est une hostilité antinationale, qu’il faut combattre avec des gros moyens avant qu’elle ne devienne un sport national favori.

« La méchanceté devient chaque jour si grande que bientôt nos enfants se tueront les uns les autres.
Citation de George Sand ; Evenor et Leucippe (1846)

La plus grande méchanceté est celle de celui qui trouve du plaisir à rouvrir la plaie d'un cœur tendre.
Citation de Marie-Jeanne Riccoboni ; Lettres de Milady Juliette Catesby (1759) »

La haine, peut être à l’image de crime contre l’humanité, parce qu’elle n’a pas sa raison d’être.

Je pense que tous les maux peuvent un jour trouver un remède, mais les haineux et les jaloux mourront avec leurs maux incurables.

Ils trouveront incontestablement dans l’au-delà le feu « Djehenem », qui les purifiera après l’avoir senti au fond de leurs cœurs malades.

Qu’Allah nous protège de ces maux incurables et qu’Il nous prémunisse de ces cœurs pourris et pervers.

 

A bon entendeur salut…

 

MAHAMAT ALI HIDJAZI