Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Régis Essono du Groupe Europe Ecologie Les Verts aux journées d'été de Lorient.
Régis Essono du Groupe Europe Ecologie Les Verts aux journées d'été de Lorient.
Régis Essono du Groupe Europe Ecologie Les Verts aux journées d'été de Lorient.
Régis Essono du Groupe Europe Ecologie Les Verts aux journées d'été de Lorient.

Régis Essono du Groupe Europe Ecologie Les Verts aux journées d'été de Lorient.

Du 25-26 et 27 août 2016, se sont déroulées à Lorient, commune située dans le département du Morbihan en région Bretagne, les journées d’été d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), pour examiner la vie politique du parti et se pencher sur les différentes thématiques qui dominent l’actualité internationale. La question africaine préoccupe depuis trois décennies les écologistes français. Elle a été abordée dans le cadre d’un débat passionnant.

 

Malgré la crise profonde qui secoue sa direction politique, l’Europe Ecologie Les Verts (EELV), a relevé le défi d’organiser du 25-26 au 27 août 2016, à Lorient en Bretagne, ses journées d’été pour évacuer les difficultés qu’elle traverse et envisage des nouvelles perspectives afin de répondre aux attentes des militants et sympathisants.

Plusieurs thématiques ont été traitées par les participants de cette rencontre parmi lesquelles, la question africaine qui est au cœur des préoccupations des écologistes français depuis trois décennies.

Confrontée aux multiples crises politiques, économiques, aux conflits armés et aux catastrophes naturelles, l’Afrique peine à se relever.

Régis Essono anime au sein d’EELV, la Commission Afrique. C’est à ce titre qu’il a inscrit, l’Afrique comme questions prioritaires dans l’Agenda de ces journées.

C’est sous le thème « Afrique, Terrorisme, Migration : écologie comme solution » qu’a été débattu le sujet. Selon les organisateurs, les Cornes de l’Afrique et le Sahel sont des espaces méconnus et stratégiques.

Pour éclairer l’opinion, le Groupe Afrique a associé aux réflexions, Géraldine Pinault, de l’Institut français de géopolitique, spécialiste de la Somalie, Bruno Angsthelm, chargé de Mission à CCFD-Terre-Solidaire.

Les membres de l’Union pour le Salut National(USN), coalition de l’opposition djiboutienne qui se bat contre le pouvoir d’Ismaël Oumar Guelley ainsi que le journaliste-blogueur tchadien, ont été conviés à cette rencontre.

Cette rencontre associant des multi-acteurs, a été un véritable cadre d’échanges et des propositions concrètes qui a permis aux participants d’apprécier le contexte régional et les enjeux géostratégiques, auxquels, sont confrontées les populations de ces contrées prises en otage par des régimes autocratiques qui bénéficient des soutiens internationaux.

Makaila.fr