Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Brice Mbaimon Guedmbaye vient-il de signer sa mort politique ? Par Senior Mbary

La question mérite bien d’être posée tant les déclarations de l’ « ex-opposant » Brice Mbaimon Guedmbaye sont pleines de contradictions et surtout le contexte et le moment choisis pour démissionner du FONAC suscitent bien des interrogations.

 

L’analyse faite par Tchadanthropus dans son Flash du 04 août 2016 a déjà jeté le doute sur la personnalité de cet opposant qui ressemble à ceux qui ont tendance à prendre des raccourcis pour obtenir ce qu’ils veulent, peu importe les moyens utilisés. En le faisant ainsi, Mr Mbaimon n’a pris un seul instant pour mesurer la portée de son geste, ni ne se rend pas compte qu’il est en train de signer l’arrêt de sa mort politique.

Dans son premier point de presse annonçant son départ du FONAC, il a dit, entre autres, qu’il a été personnellement pris à partie par Mr Salibou Garba et le FONAC n’a rien dit. Or c’est lui-même, en tant que rapporteur du FONAC, qui a signé un communiqué (n°04/C/FONAC/2016) pour dire, en substance, que Mr Salibou Ngarba a publié le communiqué en son nom et non au nom de la CPDC. Quel autre type de réaction attendait-il du FONAC ?

Hier aux informations de 20h, le « nouveau allié » et sous-marin du MPS, est allé plus loin en disant qu’il y avait au final 13 candidats à la présidentielle et il fallait bien un vainqueur, appelant par la suite les autres à reconnaître la victoire de Deby… Je me demandais si je rêvais en écoutant ces propos.

Bref, Mr Brice Mbaimou Guedmbaye a changé de fusil d’épaule de manière étrange à quelques jours de l’investiture de Deby. Comme les autres l’ont dit avant moi, pourquoi avoir joué au top en apprenant par cœur toutes les stratégies de l’opposant avant de retourner la veste et aller à la mangeoire pourtant planifié depuis longtemps ?

Très sincèrement, comme le président de la ligue des Jeunes de l’UNDR avant lui, Mr Brice Mbaimon fait la honte de l’opposition et des jeunes entrés en politique au Tchad. Pense-t-il réussir à dialoguer avec Deby, là où les autres ont échoué ? Pourquoi n’a-t-il organisé un débat au sein du FONAC autour de son idée de dialoguer avec Deby avant de démissionner s’il n’était pas écouté ?

Tout porte à croire que le geste de ce militant du MPS, en manteau d’opposant, n’a pas été guidé par un souci quelconque de contribuer à atténuer la tension politique ou à améliorer la gouvernance, mais bien sous-tendu par un besoin d’aller au Gouvernement afin de se servir comme les autres.

Mr Brice Mbaimon Guedmbaye aura ce qu’il voulait en entrant au gouvernement après l’investiture, comme prix de sa trahison, mais la question cruciale est de savoir combien de temps il y restera?

Mr Laoukein Médard, actuel Maire de Moundou, fait partie des candidats ayant refusé de reconnaître les résultats frauduleux de l’élection présidentielle du 10 avril 2016. Deby étant très rancunier, il ne sera pas étonnant qu’il utilise Mr Brice Mbaimon Guedmbaye pour le casser politiquement, comme il a cherché à le faire avec Mr Saleh Kebzabo en utilisant tour à tour Me Padaré, Mr Kalzeubé et Mr Padaké dans le Mayo Kebbi Ouest. Malheureusement, il a lamentablement échoué.

Si Mr Brice Mbaimon Guedmbaye qui fera certainement son entrée au prochain gouvernement, y reste longtemps, ce sera pour accomplir ce sale boulot qu’aimentA bien faire les Laoukoura de son espèce.

 

Senior Mbary