Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad:  le FONAC se mobilise pour la mise en oeuvre du gouvernement du salut public
Tchad:  le FONAC se mobilise pour la mise en oeuvre du gouvernement du salut public

Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement

 

Communiqué de presse n° 001/2016

 

Réunis en Assemblée générale, ce jour 26 juillet 2016, à la bibliothèque nationale de N’Djaména, 31 partis de l’opposition démocratique ont convenu de créer un regroupement dénommé Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Al==ternance et le Changement, en abrégé FONAC.

Le Front (FONAC), opposition politique nouvelle, regroupe tous les partis politiques qui ne se reconnaissent pas dans les résultats de l’élection présidentielle du 10 avril 2016 ayant donné la victoire, au premier tour, à Idriss Deby Itno.

Toutes les élections organisées par le pouvoir MPS n’ont été ni transparentes, ni crédibles par ce que entachées de fraudes massives et grossières. Le suffrage exprimé par le peuple a toujours été détourné et le choix du peuple tchadien dévoyé. Eliminé dès le 1er tour, le 21 avril 2016, Idriss Deby Itno a opéré un coup d’état électoral pour se maintenir au pouvoir. La nouvelle présidence qu’il veut s’octroyer est par conséquent illégitime et illégale.

Depuis plus de 25 ans, c’est une seule personne qui se maintient au pouvoir sans alternance. Par la menace, la répression, la corruption et l’assassinat de tous ceux qui s’opposent à sa méthode de gouvernance patrimoniale. Il fait main basse sur toutes les ressources nationales à son profit et celui de sa famille. Résultat : le pays est en banqueroute totale malgré les énormes ressources provenant de l’exploitation pétrolière. Le gouvernement n’est plus capable de faire face à ses obligations pour payer les dettes internes et externes, les salaires, les retraites et les bourses des étudiants.

Dans le chapitre 4 de l’accord du 13 août 2007, les parties signataires ont convenu des mesures que le Gouvernement devait prendre pour assainir l’environnement démocratique et garantir la neutralité de l’Etat. Il est triste de constater que le régime a fait exactement le contraire : l’administration territoriale a été politisée et militarisée ; les Chefs de circonscriptions administratives et leurs collaborateurs (Sultans, Chefs de canton, de village, de quartier ou de carré), ainsi que les responsables et agents des forces de défense et de sécurité sont devenus des militants actifs du MPS ; aucune résolution des états généraux de l’armée n’a été mise en œuvre ; les journalistes des medias publics exercent leur profession sous la contrainte ; l’indépendance de la justice est bafouée.

Tout cela prouve à suffisance que le système politique instauré par le pouvoir MPS n’est pas perfectible. Il faut tout simplement le balayer pour remettre sur les rails un vrai processus démocratique et vertueux pour favoriser le développement du Tchad et la lutte contre la pauvreté, bref restaurer la République.

Le Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement lance un appel à tout le peuple tchadien, aux organisations de la société civile, aux partis de l’opposition et aux démocrates tchadiens de se joindre à lui dans la réalisation de son œuvre de salut public.

 

Fait à N’Djaména, le 26 juillet 2016

Pour la Coordination

 

 

Saleh KEBZABO