Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Abakar Taher Almanna

Abakar Taher Almanna

Le dessous de l’affaire qu’on devrait communément appeler désormais Almanna gate nous a été révélé par nos correspondants au prés de la région du Bahar gazal.

 

Après un cuisant échec suite à sa tentative de reconduire le Secrétaire Général Régional(SGR) sortant, lors de la restructuration du Conseil Régional du MPS dans son fief, Almanna rumine en colère et crie vengeance. Evidement Il a fini par avoir la peau de celui qui l’a politiquement humilié à Moussoro le bien nommé Béchir Korom, par coût des millions. Exactement le prix de cette vengeance est estimé à quatre vingt millions (80. 000. 000 FCFA) repartie comme suit 50. 000. 000 FCFA à Emmanuel NADINGAR (la souris) pour la suspension du Béchir du MPS et 30. 000. 000 Fcfa pour le Procureur de la République afin de l’enfermer en prison (tentative lamentablement échouée) selon les proches d’Almanna. Un troisième larron a été signalé par nos antennes comme complice de cette arrestation arbitraire du pauvre Béchir, le General Bayna Kossingar actuel DG de la Gendarmerie ex Gouverneur de la région du Bahar gazal. Pour la petite histoire Bayna n’est pas à ses débuts c’est lui-même qui a amené à Koro Toro (Guantanamo tchadien) les six jeunes de Sourrou pour le compte de son Boss Almanna.
Comme l’argent peut tout acheter dans ce pays Almanna aurait déboursé la coquette somme de deux cent millions (200. 000. 000 Fcfa) pour faire partir, aussi vite que possible, le nouveau SGR Djiddi Bichara. Ce dernier entraine de travailler comme un esclave nuit et jour pour donner un nouveau souffle au parti devenu moribond dans la région par l’injection des jeunes cadres actifs (une petite précision les images télévisées des activités du SGR Djiddi Bichara Hassan sont censurées par Almanna avec la complicité de son fidele valet et homme de main Hassan Sylla).
A cela s’ajoute les dépenses effectuées par Almanna durant son récent séjour au Bahar gazal estimé à une somme de cent cinquante sept millions trois cent dix mille cent vingt (157. 310. 120Fcfa) « Source Service Comptabilité Maison Almanna ». On n’a en droit de se poser la question de savoir d’où est ce qu’Almanna tire cette liquidité en temps record, dans cette période difficile que traverse le pays ?
Il n’est pas étonnant Almanna a des privilèges : il n’a jamais payé des impôts, il procédait à des collectes d’argent pour le compte du parti au niveau national et régional, des fonds saoudiens à porter des mains etc… A suivre dans les prochaines parutions.


Mahamat Saleh Haroune