Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nomination à la tête de la Banque de l'Habitat du Tchad- Hicham Ibni Oumar Mahamat Saleh est désormais le Directeur Général de la Banque de l'Habitat du pays // Lettre ouverte sur le Tchad - La communauté internationale se trompe en considérant le présdent Idriss Deby comme gage d'une stabilité sous-régionale face aux menaces terroristes//

Géo-localisation

Publié par Mak

Introduction

En Afrique, actuellement, en fonction de la nature des régimes, il est possible de prévoir en grande partie la qualité et la valeur finale des processus électoraux. L’étude du lien entre nature des régimes et qualité des processus électoraux sur 55 pays pendant 25 ans, fait apparaître que la nature du régime détermine la qualité d’un processus électoral[1]. Mascarades électorales et dictature sont liées, comme processus électoraux corrects et démocratie sont liés. Il ne s’observe pas de présidentielles correctes en ‘dictature’, sans une ‘transition vers la démocratie’ préalable. La possibilité d’améliorer la qualité des processus électoraux ne bloquent pas sur les méthodes techniques mais sur l’absence d’acceptation par les pouvoirs des règles de la démocratie. L’inversion finale du résultat d’une élection est la conséquence de l’ensemble d’un processus détourné.

Source: https://regardexcentrique.wordpress.com/2016/07/05/les-elections-sans-democratie-de-mars-et-avril-2016-en-afrique/#_Toc455424814