Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Forum sur l'alternance au Tchad: l'opposition démocratique interpelle la communauté internationale
Forum sur l'alternance au Tchad: l'opposition démocratique interpelle la communauté internationale

République du Tchad

Unité-travail-progrès

 

Opposition politique

Déclaration de clôture du forum de l’opposition sur l’alternance démocratique

Réunie les 08 et 09 juillet en plénière sous la bannière du Front de l’Opposition pour la République, le Changement et l’Egalité(FORCE) au cours de la journée de réflexion sur l’alternance au Tchad, l’opposition démocratique ayant rejeté le holdup électoral du 10 avril 2016, a passé en revue la situation sociale, économique, financière et politique du pays et s’est résolue sur une position commune sur l’issue de cette crise.

Il ressort de cette journée de réflexion les constats suivants :

  • Une situation explosive sur le plan social marquée par une grogne de toutes les catégories socioprofessionnelles,
  • Une situation économique et financière caractérisée par une banqueroute totale à cause d’une gestion hasardeuse et calamiteuse, symptôme d’un régime qui fait de l’accaparement de ressources nationales, de détournement de deniers publics, de la corruption et du népotisme un mode de gouvernance,
  • Une situation politique extrêmement délétère caractérisée par la confiscation du pouvoir par la fraude, la force et la terreur depuis plus d’un quart de siècle par Monsieur Déby et son passage en force toute honte bue par un holdup électoral au vu et au su du monde, qui va se concrétiser par une parodie d’investiture le 0 8 aout prochain,

Face à cette situation d’une extrême gravité, il appartient au peuple tchadien et surtout à la jeunesse patriotique tchadienne de se mobiliser résolument afin de se libérer de ce système mafieux et dictatorial qui n’a d’autres objectifs que de l’asservir. Il faut avoir le courage d’affronter par des actions citoyennes et pacifiques la dictature obscurantiste du régime MPS, le démanteler et de remettre le processus démocratique en marche.

Par conséquent, l’opposition démocratique fidèle à sa mission patriotique et républicaine, confiante par l’efficacité de la lutte politique pacifique et convaincue par la capacité du peuple tchadien à avoir un sursaut national afin de prendre des mesures courageuses, seul moyen d’éviter le recours à la violence armée pour résoudre les problèmes, s’engage à œuvrer d’une part à :

  1. La tenue des assisses nationales inclusives avec les forces politiques, sociales et politico-militaires afin de jeter les bases d’une République véritablement démocratique,
  2. La mise en place d’une transition politique
  3. La révision des lois fondamentales : constitution, grandes institutions (cour suprême, conseil constitutionnel, HCC, lois sur les partis politiques, CENI, code électoral…)
  4. La refondation de l’armée pour une armée véritablement nationale et républicaine,
  5. L’ouverture de l’espace politique et médiatique à tous les courants politiques et sociaux,
  6. La tenue d’une nouvelle élection libre, transparente et crédible sous l’auspice de la communauté internationale.

Et d’autre part à poursuivre inlassablement la lutte par des actions citoyennes et pacifiques.

Par ailleurs, l’opposition démocratique appelle tous les partis politiques de l’opposition réelle et la société civile combattante à unir leurs forces pour une synergie d’action afin de relever les immenses défis qui l’attendent. Appelle les populations tchadiennes éprises de changement à rester mobilisées et à répondre promptement aux mots d’ordre qu’elle va lancer avant et après le 08 aout.

En fin, l’opposition démocratique attire l’attention de la communauté internationale sur le danger que court actuellement le Tchad à cause de leur refus de reconnaitre la nature dictatoriale et répressive du régime d’Idriss Deby qui en 26 ans de règne a sapé les bases socioéconomiques et politiques, compromis le respect de droits de l’Homme, bafoué les droits et confisqué les libertés. Salue la déclaration du conseil de l’Internationale socialiste du 02 juillet 2016 sur le résultat fallacieux de l’élection présidentielle du 10 avril au Tchad.

 

Fait à N’Djamena le 09 juillet 2016

L’Opposition démocratique