Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: la C.T.D.D.H dénonce le déguerpissement sauvage

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS

(C.T.D.D.H)

B.P : 5839 N’Djamena Email : ctddh_organisation@yahoo.fr Tel : (+235) 92 10 69 83.

(+235) 66 26 79 81.Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- service NIMRO

 

 

Communiqué de presse N°19/2016

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D .H) est profondément atterrée par le déguerpissement sauvage arbitraire et sélectif opéré par des individus sans fonction précise en complicité avec le directeur du cadastre ; déguerpissement effectué contre les habitants du quarter Gaoui dans une banlieue de Ndjamena.

En effet, le Directeur du cadastre Mr Mahamat Ousmane Dillo a ordonné à un chauffeur de bulldozer de procéder à la démolition des habitations des familles malgré que ces familles soient en possession des arrêtés N°1714 à 1723 signés par le Préfet et portant location des terrains ruraux sise au village de Gaoui canton Kadada sous préfecture rurale de Ndjamena.

la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) estime que ce déguerpissement est d’autant plus arbitraire et non fondé qu’il survient en début de saison de pluie ; huit cent personnes se sont retrouvées ainsi sans abris dont des orphelins , des personnes démunies et des personnes âgées.

Interrogé sur le bien fondé de ce déguerpissement sauvage, le Maire du 10eArrondissement affirme qu’il n’a jamais donné l’ordre de déguerpir ce secteur et que le Ministre de l’Urbanisme n’est pas non plus au courant de cette situation.

LA CTDDH relève que les bulldozers prennent soins d’éviter certaines habitations des proches du pouvoir et rasent systématiquement celles des autres.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH). Exige des dédommagements immédiats et le rétablissement sans délais de ces malheureux dans leurs droits.

Fait à Ndjamena le31 Mai 2016

Le Secrétaire Général

Mahamat Nour Ibedou