Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : derrière la prétendue stabilité, le régime fait subir l’enfer aux populations désemparées.

Présenté par l’opinion publique internationale comme havre de paix  dans la sous-région, la prétendue stabilité politique du Tchad, cache un enfer indescriptible où les populations traversent des moments pénibles comme en Erythrée.

 

La stabilité politique du Tchad vue des regards extérieurs, n’est que de la poudre aux yeux pour les personnes éclairées et averties. En effet, depuis la réélection forcée d’Idriss Deby, les populations tchadiennes vivent dans un embarras total et ne savent à quel saint se vouer.

L’opposition dont la victoire a été volée, peine à mobiliser sa base face à une armada déployée par le pouvoir pour étoffer toute contestation populaire contre ce hold-up électoral.

La situation en termes de dégradation des droits humains et des libertés au Tchad n’est pas différente de celle de l’Erythrée où les dirigeants infligent à leurs citoyens des traitements inhumains et inqualifiables. Au Tchad, personne n’ose lever le doigt accusateur pour s’alarmer où s’indigner parce que le régime est supposé être l’allié évident des grandes démocraties qui ferment les yeux sur ses dérives mêmes les attentatoires aux principes universels.

Le salut viendra-t-il de l’option armée ?

Face à l’impasse politique actuelle que connait le Tchad où l’alternance politique est rendue impossible par la confiscation délibérée du pouvoir par le Général Idriss Deby, l’option qui semble d’actualité du côté du nord et de l’est du pays, est la lutte armée de plus en plus évoquée par des groupes armés qui se mobilisent aux frontières tchado-libyennes et tchado-soudanaises.

A défaut d’alternance politique et démocratique, la lutte armée semble privilégiée pour libérer les Tchadiens d’après les informations qui nous parviennent de l’intérieur du pays.

Makaila.fr