Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

  Univers littéraire : Thomas Dietrich, lauréat du Nouveau Prix de Yaoundé (NPY 2016), vers une percée à l’international

Dans un communiqué de presse transmis à la presse internationale depuis Washington, le Webzine littéraire et programme de résidence d’artistes EAY, a annoncé Thomas Dietrich comme lauréat du Nouveau Prix de Yaoundé. Cet événement se déroulera dans la capitale camerounaise au mois de juillet 2016.

« Ce prix littéraire distingue un(e) auteur(e)/artiste qui aura contribué par ses travaux au rayonnement des cultures et sociétés du Sud et à la diffusion des arts et de la littérature francophone »

Auteur de deux romans à savoir : « Là où la terre est rouge » paru chez Albin Michel, 2014 ; puis Les « Enfants de Toumaï », du même éditeur,2016, l’écrivain, Thomas Dietrich s’intéresse particulièrement aux pays d’Afrique centrale. Il a vécu en Centrafrique et s’était rendu plusieurs fois au Tchad où il dispose des attaches.

Déjà récipiendaire du Prix Folire, Thomas Dietrich partage sa passion littéraire avec une jeunesse francophone et la bénéficier de son expérience. C’est une nouvelle consécration à notre frère et ami, Thomas Dietrich dans sa carrière littéraire.

C’est dans ce cadre que Thomas Dietrich viendra à Yaoundé en qualité de directeur littéraire en vue de suivre et encadrer une pépinière de jeunes auteurs issus d’espace francophone.

Il sera avec d’autres auteurs qui participent à la Co-rédaction d’un projet d’ouvrage sur le terrorisme. Ils ont été sélectionnés sur la base de la qualité de leurs projets d’écriture. Parmi eux figurent : d’écriture Raoul Djimeli (Cameroun), Beya Othmani (Algérie/Allemagne), Béatrice Mendo (Cameroun), Sana Alaya Seghair (Tunisie)…

Bonne chance et plein succès cet écrivain qui aime l'Afrique en général et le Tchad en particulier.

Makaila.fr