Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Tchad: réaction du leader du RPR au verdict Habré

Levons l'ambiguïté mortifère 

Notre réserve sur la condamnation du dictateur Habré ne doit en aucun cas être comprise comme un soutien à ce dernier, tout ce que nous avons voulu est qu'on juge le règne dictatorial de Habré en présentant au box des accusés tous ce qui ont commis des crimes sous son règne en premier lieu Idriss Deby dont la culpabilité est reconnue de tous. ce procès historique devrait normalement nous servir de leçons afin de clamer haut et fort plus jamais ça.

Ceux qui par dérapage hissent pour modèle Habré sont complètement disqualifiés, car c'est pas en ayant une vision passéiste rétrograde qu'on peut dessiner un avenir radieux pour ce pays qui attend de nous des idées novatrices débarrasser des tares du passé. De même les zélés du régime MPS qui jubilent dans une victoire qui d'ailleurs n'est pas la leur se trompent du tout au tout, car ils seront rattraper par leur histoire abjecte truffée des crimes de tout genre. Et les vraies victimes dans tout ça ? Celles là ne sont que les citoyens tchadiens qui ont enduré toutes les atrocités et qui sont nargués, humiliés par leurs bourreaux d'hier, pire ceux là qui continuent de sévir aujourd'hui.

Notre vraie lutte devrait être dirigé contre ce système qui n'a fait changer de masque et le jour où nous terrassons ce système, nous devons tous avoir l'audace de lui faire un procès juste, crédible et équitable ,qui je vous préviens n'épargnera aucun criminel ni de sang, ni économique et enfin nous pouvons crier plus jamais ça ! En mot mot vouloir un procès historique et équitable est à ce prix. Et le combat que nous menons n'aura de valeurs qu'à ce prix.


MAHAMAT BARH BÉCHIR, Président National du R.P.R