Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: le RNDP demande à la communauté internationale de couper le lien avec Idriss Deby

Communiqué de presse

n° 02/PR/RNDP/05.16:

Au Tchad, truquer les élections, voler les voix des peuples et faire gober toute cette souillure à l’opinion internationale qui, souvent, l’acquiesce quand bien même, tout en sachant bien que l’opinion nationale la désapprouve - est devenue une voie établie, une formule gagnante de « démocratie » africaine.

 

Dès lors, la gouvernance d’Idriss Deby, depuis 25 ans, s’est nettement distinguée par la corruption, la rédemption, les massacres en masse des populations, le pillage éhonté des ressources nationales, le transfert en masse de l’argent publique vers l’étranger... C’est la conséquence logique d’une politique dictatoriale et mercantile perpétrant de sévices atroces aux populations, prises en otage et empêtrées dans une misère infernale endémique.

C’est la 5ème mise en application productive du logiciel électoral de honte animé par une Commission Electorale Nationale Indépendant (CENI), sous la houlette du MPS, dirigé par son Chef suprême Idriss Deby qui tente encore de forcer les hommes, les urnes et les chiffres pour se faire élire dès le premier tour de cette lugubre valse, appelée élections présidentielles, réfutées catégoriquement par le RNDP dès le départ ( voire Décision du RNDP n° 01/PRLRNDP/03.16).

La proclamation dès le 21 Avril 2016 de faux résultats provisoires du premier tour des dits jeux électoraux présidentiels, donnant à Monsieur I. Deby gagnant, par une CENI démissionnaire, titubante, se trouvant sans nulle doute entre le marteau et l’enclume et de l’avis des représentants des partis politiques dits d’opposition et de observateurs indépendants, confirment que le MPS et son Chef Suprême Monsieur I. Deby ont repris leur sal besogne et endossé leurs blasons habituels de falsificateur, de tricheur, de corrupteur, d’intimidateur menaçant, d’oppresseur et de criminel pour prétendre sans vergogne, d’avoir gagné à plus de 61% dès le premier. Quelle honte, quelle cupidité ?

Dès le 29.05.2016 des résultats consistants et fondés publiés par le groupe des partis politiques dits d’opposition circulent à travers les médias et montent clairement qu’un second tour est inévitable et que Monsieur I. Deby ne fera pas partie de prétendants. C’est toute la grande question qui surgit. C’est la grande contradiction fondamentale qui fait jour. Le peuple tchadien en a marre et ne voudrait pas encore être gouverné par cette clique ethnique, par cette bande mafieuse et par cette horde sauvage qui est à la base de l’alerte rouge de l’effondrement du Tchad et de l’anéantissement de ses populations.

Monsieur I. Deby ne lâchera pas et restera fidèle à ses déclarations des premiers moments exprimant clairement qu’il n’est pas entré à N’Djamena par un billet d’avion mais, par Toyota et par les armes. Qui veut donc le Pouvoir, c’est par les armes.

La gouvernance du MPS et d’I Deby c’est le feu et le sang du nord au Sud et de l’Est à l’Ouest et passant par le Centre.

Vouloir aller aux urnes avec cette horde sauvage c’est ne pas comprendre la nature du Pouvoir en place au Tchad. Seule solution aux drames tchadiens c’est la résistance. A la violence réactionnaire le peuple tchadien doit sans tarder opposer une violence à la hauteur afin de réaliser le changement radical, voire révolutionnaire.

Le RNDP ne ménagera aucun effort pour chercher la paix durable au Tchad, en s’engageant résolument pour libérer le Tchad des griffes de ces indécrottables renégats par tous les moyens ; pour faire la paix et amorcer le développement du pays et enfin pour insérer le Tchad dans le concert des nations modernes.

Dans ce sens le RNDP lance un vibrant appel à la société civile, aux partis politiques conséquents et aux mouvements politico-militaires de prendre leur responsabilité pour s’unir et pour se dresser en un seul rempart afin de faire partir le plus rapidement possible, ce régime clanique de dictature notoire, honni par notre peuple et les populations africaines éprises de pais et de justice, de jeter les bases saines de la démocratie et de l’état de droit.

Par ailleurs, le RNDP demande à la Communauté Internationale de couper tout contact avec ce régime corrompu et mafieux et d’aider l’opposition tchadienne à travers ses trois composantes – seul gage de liberté, de paix et de progrès pour l’amitié et la coopération entre les peuples.

Vive le Tchad !

La lutte continue !

 

Fait à Madeyouna le 01 Mai 2016

 

Pour le RNDP le Président:

 

Dr BACHAR ASSED Mohamed Aguid