Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: communiqué conjoint du MPRD et RAFAD

Mouvement pour la Paix, la Réconstruction                               Résistance Armée contre les Forces Anti-démocratiques (RAFAD)      et le Développement (MPRD)       

 

 

                                                               

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

 

Le peuple tchadien dans son ensemble a saisi l’occasion de la dernière élection présidentielle comme son ultime espoir d’opérer un changement sans casse ni effusion de sang, afin d’installer le Tchad dans une stabilité durable qui profite à toute la sous région. Mais Idriss Déby Itno, son clan et ses larbins viennent une fois de plus de démontrer à la face du monde entier que toute alternance démocratique est définitivement interdite. Depuis son installation aux commandes de l’Etat en remplacement d’une autre crapule du nom de Hissein Habré, le dictateur sanguinaire, qui n’a jamais gagné aucune élection démocratique dans ce pays, démontre avec constance et opiniâtreté son emprise patrimonialiste sur son butin de guerre qu’est le Tchad. Et ses recettes pour s’imposer depuis plus de 25 ans n’ont pas varié qui sont la terreur, la barbarie, la corruption à tous les niveaux, tout en mettant en avant un faux argument sécuritaire par son seul maintien au pouvoir qui impliquerait une bonne partie de l’Afrique.

 

En confisquant ainsi le pouvoir, il ne laisse aucun autre choix aux Tchadiens que d’envisager l’ultime solution de la lutte armée pour sortir leur pays des griffes d’une barbarie d’un autre âge qui ne sait que perpétrer des assassinats, organiser le pillage systématique, le détournement des deniers publics, la gabegie et la crétinisation de toutes les couches sociales. C’est pourquoi le MPRD et la RAFAD viennent par le présent communiqué attirer l’attention de l’opinion tant nationale qu’internationale sur le choix que leur impose le dictateur, celui de poursuivre la lutte armée pour permettre au peuple tchadien d’accéder librement à la démocratie.

 

Fait à Paris le 05 mai 2016.

Djédouboum SADOUM Adam HASSAN

Président du MPRD Président de la RAFAD