Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Pétition citoyenne de récupération de tout argent tchadien versé dans les banques ( des paradis fiscaux)

Conseil National d’Ethique                                        N’djamena le 16 mai 2016

Et de la Citoyenneté au Tchad

 

Tel : 66504115 /65545544/98560049/63043370/99597894

Pétition citoyenne de récupération de tout argent tchadien versé dans les banques ( des paradis fiscaux)

Lors de l’annonce au peuple tchadien le 1 er décembre 1990 sur la mise en place de la démocratie au Tchad ; nous peuple tchadien rêvons d’une ère de liberté, stabilité politique pour la paix durable. Concernant l’exploitation du pétrole tchadien, nous imaginons un incomparable développement économique, social, politique culturel du pays de Toumai. Malheureusement, nous citoyens et citoyennes tchadiens constatons le recule de la démocratie (les élections douteuses, arrestations arbitraires des leaders de la société civile et des acteurs politiques, disparition des paisibles citoyens) et le recul du développement (cherté de vie, non payement des salaires des fonctionnaires, et le non versement de la subvention allouée aux partis politiques l’esclavagisme moderne, corruption, népotisme, détournement forcés du fond public, l’injustice) qui plonge le pays dans une incomparable extrême pauvreté.

Si des éventuelles enquêtes publiques arrivent à établir que la démocratie tchadienne est fausse et que les dirigeants sont des égoïstes et cupides, nous revendiquons ce qui suit ;

1 - la confiscation de tout argent des cadres tchadiens et autres caché dans les banques à l’étranger (paradis fiscaux). Il est très scandaleux que les gouvernants tchadiens détournent et ferment les yeux, laissant le pays dans une extrême pauvreté. Les citoyens souffrent de l’austérité à travers les déficits budgétaires nationaux alors que cet argent caché dans les banques à l’étranger (paradis fiscaux) pourrait fournir un financement rapide pour les services publics essentiels comme la Santé, l’Education, l’hydraulique et le forage au Tchad et le payement des salaires des fonctionnaires .Cet argent placé dans les paradis fiscaux représente le dixième (10 eme) du budget annuel de l’Etat tchadien. Le retrait de cet argent des paradis fiscaux mettra fin à l’extrême pauvreté tchadienne. Aujourd’hui l’Etat soumet les fonctionnaires à l’esclavagisme moderne (non payement du salaire, amputation et vol des salaires des fonctionnaires par l’Etat sous prétexte que les dits salaires sont indument perçus malgré que ces fonctionnaires ont bel et bien servi l’Etat).

2 considérant les textes de la constitution et les lois votées par les députés à l’Assemblée Nationale et les amendements faits pendant les plénières au Cadre National du Dialogue Politique (CNDP) .Ces deux institutions bafouent la constitution, le peuple et freinent la démocratie, ils sont au service d’un et un seul individu et deviennent le gage de corruption et détournement, pillage des deniers publiques. Bafouent le droit des citoyens et perdent le contrôle de la démocratie , n’encaissent que des défaillances politiques tel que l’annulation des kits d’identification par le CNDP .Nous demandons le remaniement du CNDP et la dissolution immédiate de l’Assemblée Nationale pour la mise sur pied d’un SENAT qui sera géré par les leaders des partis politiques et de la société civile.

Pères, mères, frères et sœurs tchadien êtes vous d’avis que le pays soit géré de la sorte ? N’avez-vous pas pitié de la misère tchadienne due au détournement du fond ? L’histoire nous rattrapera si nous ne stoppons pas cette hémorragie du détournement .Etes vous d’avis que les grands projets soient gérés par la présidence de la république ? Nous suggérons l’Assemblée Nationale pour la gestion des grands projets .Qu’en dirons – nous à la future génération ?il nous faut agir.

 

Nous, citoyens et citoyennes tchadiens signataires de la présente pétition, sommes conscients du recul du Tchad et soucieux de son développement exigeons le remboursement de tout argent tchadien détourné et placé à l’étranger et au Tchad et demandons à tout Etat ; Américain, Africain, européen, asiatique, australien de publier officiellement touts argents tchadien pour son versement aux trésors public tchadien. Demandons à l’Etat d’arrêter avec son esclavagisme moderne en amputant le salaire de nos mères, pères, frères et sœurs tchadiens sous prétexte qu’ils ont indument perçu ces salaires car ils ont bel et bien servi l’Etat et la loi 17 n’a jamais prévu d’amputer le salaire d’un agent de l’Etat.

Tous contacts pour la signature appelez le 66 50 41 15/99597894/98560049.

Pour signer la pétition cliquer sur  dessus