Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Géo-localisation

Publié par Mak

 Libye : les groupes armés tchadiens vont devoir désormais bouger vers le Tchad

Astreints par le Gouvernement d’union mis en place en Libye, par le Premier ministre, Fayez Al-Sarraj, déterminé à combattre Daech dans le pays, les mouvements d’opposition armée tchadiens, qui n’attendent que la proclamation des résultats de la présidentielle, n’ont d’autre choix que la lutte armée contre le régime tchadien.

 

Plusieurs groupes armés tchadiens qui se réorganisent en Libye, vont devoir bouger dans les prochains jours suite à la décision de M. Fayez al-Sarraj, Premier ministre libyen qui a appelé dimanche à la nécessité d’une action concertée de toutes les factions libyennes pour lutter contre Daech qui a profité du chaos dans le pays pour y élire domicile.

Dans cette confusion, se trouvent des Tchadiens opposés au régime d’Idriss Deby. Ces derniers qui se sont reconstitués depuis quelques années, n’ont plus le choix que de quitter le territoire libyen pour rentrer dans leur pays d’origine et se battre.

Ils n’attendaient que la proclamation officielle des résultats de la présidentielle pour s’exprimer. Choses faite : le Conseil constitutionnel vient de rendre publics les résultats définitifs de scrutin du 10 avril, ce qui leur offre l’opportunité de légitimer leur lutte à défaut d’alternative politique et pacifique.

Ce qui est sûr, les prochains jours vont nous éclairer davantage sur la situation militaire au Tchad.

A suivre.