Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Elections présientielles en Afrique: à quoi sert une élection au Tchad?
 
 
     
 
  A l'issue de l'élection présidentielle tchadienne du 10 avril dernier,m'amène à poser la question de savoir, à quoi sert une élection présidentielle au Tchad? Alors que tout le monde savait et, en particulier les leaders d'opposition savaient pertinemment le vrai faux résulta, voire le holdup électoral qui se préparait. La question d'alternance démocratique du pouvoir en Afrique, impose un débat et une réflexion scientifique sérieuse dont,il serait urgent aux politologues, spécialistes et chercheurs africains y pencher sérieusement. A savoir pour quelles raisons ces chefs d'Etat africains, une fois au pouvoir, ne veulent plus le quitter? On les voit pour la plupart, vissés au pouvoir à vie! A quoi servent donc, les élections en Afrique? La démocratie ou la démocratisation alternante par le processus politique est-il réalisable en Afrique et, en particulier au Tchad? Ou existe-il un accord tacite entre le pouvoir et l'opposition dite démocratique pour occulter les basses manoeuvres dilatoires qui se tramaient dès le début de cette cette mascarade élection présidentielle tchadienne? Autrement dit,face à une dictature féroce qui, règne sans partage comme le nôtre, aller à une élection présidentielle devant elle, sans une stratégie politique unitaire, c'est de se faire rouler dans la farine. Ou, y aurait-il les en dessous, qu'ignorent les citoyens lambda? Les leaders politiques de l'opposition démocratique, doivent au peuple et, à leurs militants (tes)en particulier une explication. C'est la moindre de cohérence qu'on leur demande.  
 
  -- envoyé par TRAORE SEIDOU (seidoutraore@free.fr)