Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Al mastour , payera-t-il  cash son Arabité ?

Cela demeurait comme un conte des fées : une seconde machination sans précédent sur un arabe court gratuitement sur Makaila.fr : « Les bourdes du jeune Ministre de l’élevage » la raison ? Toujours la même, un jeune arabe. Le mobile ? Un empêcheur de tourner en rond de par son honnêteté et sa probité. Le plan diabolique n’est pas très loin, non plus, de celui qui a couté- le départ gratuit et irraisonnable du jeune ministre, Dr Hisseine Massar Hisseine, du ministère de la santé.

La seule différence est, ici, de nommer sans passer par le SG ou le DRH. Hein ! Je ne peux dire ,qu’au futur ministre, spécialiste en coups bas, nommer par arrêté, décision ou par note de service … reste de la compétence exclusive du seul Ministre - et -au-delà - relève de son pouvoir discrétionnaire. Lequel pouvoir lui donne une totale compétence d’appréciation, d’action et de décision en fonction des circonstances.

Au regard des ces circonstances, les compétences de ton SG et de son DRH ne sont que exécutions et soumissions. En revanche, le Ministre a le plein pouvoir de nommer, affecter ou muter un collaborateur sans pour autant en demander l’avis d’un SG ni celui d’un DRH et les deux, malgré eux, sont tenu impérativement de s’y confirmer en vertu de l’obéissance hiérarchique.

Au demeurant, le cabinet choisit, assiste personnellement le ministre dans les domaines suivantes : les affaires politique et les affaires réservées. De cette façon, le ministre, peut, dans un esprit libre et conquérant, nommer, révoquer ou affecter qui veut et quand il veut sans l’injonction d’un SG du Premier Ministre ni celui de son chef. D’ailleurs en qualité de quoi le SG du PM s’y interfère dans les choses inhérentes à la vie d’un département souverain. Du moins, qu’il ignore, lui aussi, son rôle de simple agent de transmission.

Dans ce cas, contrairement à ce que se pense l’auteur de la fiche, le ministre au Tchad a droit, selon la méthode du spoil system, de recruter dans son cabinet, sans risque de me répéter, ses frères, ses cousins, ses boys, ses copains, ses copines, bref ses arabes et ses Sara.

En vérité, nul ne connaissait le véritable motif de cette fiche contre ce jeune. Sauf, peut être que l’auteur de la fiche en magasine une haine viscérale envers tout arabe : Mahamat Almastour Assaid est un arabe et en plus de ça, son péché est d’être parent à Mr Moussa Faki et a la Première Dame, Hinda Deby. Donc, il faut lui régler la facture cash et à tout moment.

Du peu de son passage au ministère de la communication, à la présidence et au consulat du Tchad en Arabie saoudite, on ne peut retenir de lui que d’un jeune très compétent, intelligent, politique et politisé, innovant et innovateur et refusant les mauvaises usages et dérives des vieux corrompus et corrupteurs. Ces qualités, en dehors de ce qu’il arabe (Puisque 80% des éleveurs sont arabes) lui ont valu, tout de même, la confiance du président de la république.

En revanche, Almastour, à la différence des ses autres cousins ministres recroquevillés sur leur propre personne, n’a fait qu’appliquer la politique du Chef de l’Etat , IDI. Celle de donner plus d’emploi aux jeunes D’où vous ne trouverez ici sur ces arrêtés, contrairement, a ce que disait son détracteur, les noms des jeunes issus, de presque ,de tous les cantons arabes du Batha et de l’Ouaddaï géographique.

Tout compte fait, les jeunes arabes, d’une part, surtout les arabophones à la différence des francophones (si on prend la langue française comme indicateur de compétence) sont les plus compétents et les plus « patriotiques » des tous les autres Tchadiens comme l’avait dit le président Idriss Deby Itno et d’autre part, s’il ya vraiment un brin de justice au Tchad, ils sont les plus méritants de diriger ce ministère avec tous ses projets. PADIAT et machin.

Méritants.Parce que la mission de ce ministère est de promouvoir la politique de développement de l’élevage et de l’éleveur. Cet élevage qui contribue à la croissance de l’économie du Tchad est le leur .L’éleveur est ARABE et il représente à lui seul le 37% de la population Tchadien. Donc, il a besoin des gens qui le comprennent et ils les comprend aussi. Ses enfants.

Bref, au regard de ce qui précède, mandat, ne serait-il pas cependant donné exclusivement à Almastour, de devenir non seulement un ministre inamovible de son élevage mais honorifiquement être le PM rien que pour satisfaire cette importante communauté.

Toutefois, si par ailleurs, l’intention du futur ministre est dénoncer la médiocrité ; Là, raison lui est donnée d’autant plus que l’administration tchadienne, telle que conçue aujourd’hui, est truffé par des gents n’ayant aucune notion administrative au rang duquel se trouve lui-même. D’où son ignorance à connaitre le rôle d’un ministre et son domaine des compétences.

Car, il n’est pas le seul au Tchad à mélanger les genres. L’amalgame s’y trouve à tous les niveaux de l’échelle. Par exemple, un docteur vétérinaire, spécialiste en maladies tropicales des chats, cochons ou poulets…. ignorant celles des dromadaires ou des ovins et qui n’a jamais entendu de son vivant entendu parler des règles primaires de gestions, sera nommé, au mal gré des administrateurs, SG, DG, Délégué régional ou coordinateur national d’un projet de développement. Pourquoi ? Parce qu’il est simplement parent au PM ou SGP. Et dès lors qu’on l’éjecte, bien sûr, pour incompétence, au lieu de regagner sa salle de soin, verse débilement sa bile sur les arabes. Sinon, un vétérinaire est formé soigner pour les Chats ou des cochons et non de se terrer dans les bureaux.

En l’espèce, si Almastour est le choix de Mr Moussa Faki comme beaucoup prétendent le dire, ce choix n’est pas du tout anodin ; Il répond a la demande de la jeunesse et par conséquent respecte, bel et bien, quant à lui, l’engagement d’IDI de satisfaire son électorat et par- dessous tout de faire du Tchad, un pays émergent, un pays jeune.

D’où, alors, l’appel est lancé exclusivement à Mr Moussa Faki et particulièrement Madame Hinda Deby (marraine du ministre) de sauver les leurs des griffes des opposants aux yeux jaunies par les couleurs des leurs partis. Sans couleur !

Abdel aziz kizeme