Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad : l'Emir de Hadj, tabassé pour avoir demandé  la main de la fille de Daoussa Deby

Une fois de plus le clan d’Idriss Deby vient de brandir leur triomphé de brutalité et torture en tabassant sauvagement Ousmane Hissein Bourma. Son tort : avoir demandé la main de la fille de Daoussa Deby, amoureuse de lui.

 

 

Dans ce feuilleton western attribué aux membres de la famille du despote tchadien,il s’agit de l’affaire Ousmane Hissein Bourma, Emir du comité de pèlerinage au Tchad et chef de canton d’une tribu arabe, il a été tabassé sauvagement par les membres du clan d’Idriss Deby.

Contrairement à ce qui a été annoncé, hier par un de nos correspondants, Ousmane Hissein Bourma, paie les frais d’une bastonnade pour avoir eu le tort d’être parti demandé en mariage la fille de Daoussa Deby Itno.

En effet, il convient de rappeler que Mahamat Zène Bourma, Trésorier Payeur Général (TPG), beau fils d’Idriss Deby , est par ailleurs, le frère aîné d’Ousmane Hisseine Bourma. Ce qui a permis à ce dernier d’être intégré le cercle restreint du pouvoir.

Selon des sources proches de la famille Bourma, basée aux Etats-Unis , Ousmane Hissein Bourma aurait demandé la main de la fille de Daoussa Deby Itno, frère ainé du président tchadien, actuel ministre des Postes et Télécommunications, membre influent de la galaxie Deby.

Cette démarche d’Ousmane Hissein Bourm, n’a pas plu à Daoussa Deby qui a rejeté systématiquement la demande de l’Emir, l’accusant d’être culotté et prétentieux. Ajoutant aussi que .« a famille ITNO n’est pas un grenier matrimonial des Arabes ».

Pourtant, il est tout à fait normal pour les membres de la famille de Deby d’épouser les femmes arabes et autres. C’est le cas de Hinda et sa tante qui ont épousé Idriss Deby et Daoussa Deby.

Tout porte à croire que cette demande de l’Emir Ousmane Hissein Bourma , a heurté l’orgueil de la famille ITNO qui se considère prétendument comme « NOBLE » au Tchad.

Devant cet affront, Ousmane Hissein Bourma, est allé directement se plaindre auprès d’Idriss Deby (beau-père de son grand frère), de l’attitude de Daoussa Deby.

En sa qualité de président de la république, Idriss Deby a célébré le mariage entre le couple amoureux.

Mais cette décision du président tchadien d’avoir accepté de donner en mariage la jeune fille de Daoussa à Ousmane Hissein Bourma, a déplu à ses jeunes frères et fils à savoir : Salay Deby, le Général Oumar Deby et Bedeï Deby et Zakaria Idriss Deby.

Choqués, ces derniers se sont retrouvés dans un café « chicha » de Ndjaména. Ils ont invité Ousmane à se joindre à eux. Une fois sur place, il a été aussitôt rouillé des coups de cross et des pieds par une quarantaine de personnes. Son visage tuméfié et tout son corps battu.

Cet état des faits dénote la mise en quarantaine de la justice tchadienne et soulève la question l’impunité au Tchad, de la primauté et de l’hégémonie de la famille Deby sur le reste des autres Tchadiens opprimés, réprimés et humiliés sans s’indigner.

Une plainte va être déposée aux Etats-Unis pour rendre justice à Ousmane Hissein Bourma, selon la même source de la famille qui a souhaité garder l’anonymat.

 

La rédaction de makaila.fr