Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Réaction à la lettre ouverte pour Moussa Faki
 

Bonjour Makaila, merci de publié cette réaction.


Depuis un mois, on remarque des attaques fréquentes et gratuites de la part d’un internaute anonyme.


On se demande pourquoi, un Ministre des Affaires étrangères représentant son Chef de l’Etat dérange ce monsieur, Faki a représenté cinq fois le chef de l’Etat à l’assemblée mondiale des Nations-Unis … ce maintenant ça que vous dérange. La France a été représentée par Son ministre des Affaires Etrangères ainsi que le Cameroun à la cérémonie d’investiture, y a t- il eut un problème.


Pourquoi ces attaques surviennent maintenant, Moussa Faki, avant d’être Chef de la diplomatie tchadienne a été responsable dans ce pays depuis 22 ans ( DG( COM ; Plan, SONASUT ) , DIR CAB PR(3ans) , Ministre des Travaux , PM ; PDT CESC .
Ce monsieur a déjà relevé la tête du Tchad étant étudiant à Marien Gouabi à Brazza, partie du Tchad avec bac mention Bien, ce qui est rare à l’époque ; il a été un brillant étudiant avec des mentions honorables en droit public , demander aux anciens de Brazza, ils vous diront en face ( MARIAM MAHAMAT NOUR , AVOCSSOUMA DJONA etc. .. ; ).

Un homme humble et respectueux. Si quelque chose qu’il ne connait pas c’est le zèle dont vous lui attribué.


A la tête de la diplomatie tchadienne, il a fait ce que le Tchad n’a jamais eu depuis 48 ans, diplomatie de la paix (lire Tchad-Soudan : les dessous d'une réconciliation (Jeune Afrique ; 25 février 2010).


Pour la première fois, le Tchad a connu 6 ans sans trouble et en paix avec ses voisins. Pour preuve, le Tchad a renforcé ses représentations internationales avec la création de 25 ambassades à l’étranger. Il en a accueilli 23 sur son territoire aujourd’hui. Le Tchad est devenu fréquentable et consulté sur les problèmes du Continent. Pour la Première fois membre du Conseil de sécurité des NU et a présidé pendant 3 ans le CEAC, depuis 1 ans le G5 sahel et le plus important notre Chef de l’Etat président l’UA. C’est une fierté pour le Tchad. Faki mérite mieux que ceux que vous véhiculez par jalousie depuis 1 mois sur vos blogs et sites par des anonymes. C’est de la jalousie et ceux qui veulent salir Faki et sa famille ne pourront pas arriver à leur faim. Ils sont connus et seront démasqués au grand jour. Ils utilisent et manipulent aussi ABBa Garde mais regardé l’article si dessous, écrit par le même journal, il de cela 3 ans .article Abba Garde #025 que vous avez publié sur votre blog en janvier 2013 sans commentaire. 
Tchad ils ont marqué 2012 : Moussa Faki Mahamat le visage de la diplomatie tchadienne 

« Bien connu pour avoir rodé sa boss dans les grandes sphères de l’Etat, beaucoup de Tchadiens retiennent de bons souvenirs de cet homme de la cinquantaine. Ancien étudiant de la prestigieuse université de Brazzaville, Moussa Faki, contrairement aux autres nombreux membres de la«race aryenne » , fait preuve de bon sens. Du cabinet civil en passant par les différents ministères et la primature qu’il a géré, l’homme a laissé des résultats reluisants. Le favoritisme, le népotisme, le pillage et les coups bas ne sont pas son affaire. Comme à la primature, depuis qu’il est à la tête du ministère des Affaires étrangères, les compétents ont retrouvé le sourire.

Les hommes valeureux de ce ministère placés dans les placards, sont revenus aux affaires. Les clivages politiques ne sont pas non plus l’affaire de Moussa Faki. Cette marque particulière lui vaut un grand respect. Les témoignages recueillis dans tous les sens, laissent croire que ce fils de grand marabout a toute la carrure d’un homme d’Etat. Sa posture dans l’équipe de Nadingar le rend si différent des prédateurs et des nullards cooptés çà et là. La marque la plus indélébile qu’il a laissé cette année, est sa gestion de la crise libyenne. N’eût été sa clairvoyance et son tact, le Tchad allait se retrouver dans un gouffre. Entouré de hauts technocrates lors de sa mission à la conférence des Nations Unis aux Etats Unis, sa mission a été un grand succès.

Ceux qui pensaient à l’extérieur que le Tchad n’a que des cadres approximatifs, ont baigné dans l’étonnement. Un bon grain dans l’ivraie, ce n’est pas facile de germer. Toutefois, Abba Garde encourage Moussa Faki Mahamat à continuer dans ce sens ».

 
 
  -- envoyé par Haroune Zakaria (haroune_z@yahoo.fr)
Bonjour Makaila, merci de publié cette réaction .
Depuis un mois, on remarque des attaques fréquentes et gratuites de la part d’un internaute anonyme.
On se demande pourquoi, un Ministre des Affaires étrangères représentant son Chef de l’Etat dérange ce monsieur, Faki a représenté cinq fois le chef de l’Etat à l’assemblée mondiale des Nations-Unis … ce maintenant ça que vous dérange. La France a été représentée par Son ministre des Affaires Etrangères ainsi que le Cameroun à la cérémonie d’investiture, y a t- il eut un problème.
Pourquoi ces attaques surviennent maintenant, Moussa Faki, avant d’être Chef de la diplomatie tchadienne a été responsable dans ce pays depuis 22 ans ( DG( COM ; Plan, SONASUT ) , DIR CAB PR(3ans) , Ministre des Travaux , PM ; PDT CESC .
Ce monsieur a déjà relevé la tête du Tchad étant étudiant à Marien Gouabi à Brazza, partie du Tchad avec bac mention Bien, ce qui est rare à l’époque ; il a été un brillant étudiant avec des mentions honorables en droit public , demander aux anciens de Brazza , ils vous diront en face ( MARIAM MAHAMAT NOUR , AVOCSSOUMA DJONA etc. .. ; ). Un homme humble et respectueux. Si quelque chose qu’il ne connait pas c’est le zèle dont vous lui attribué.
A la tête de la diplomatie tchadienne, il a fait ce que le Tchad n’a jamais eu depuis 48 ans, diplomatie de la paix (lire Tchad-Soudan : les dessous d'une réconciliation (Jeune Afrique ; 25 février 2010).
Pour la première fois, le Tchad a connu 6 ans sans trouble et en paix avec ses voisins. Pour preuve, le Tchad a renforcé ses représentations internationales avec la création de 25 ambassades à l’étranger. Il en a accueilli 23 sur son territoire aujourd’hui. Le Tchad est devenu fréquentable et consulté sur les problèmes du Continent. Pour la Première fois membre du Conseil de sécurité des NU et a présidé pendant 3 ans le CEAC, depuis 1 ans le G5 sahel et le plus important notre Chef de l’Etat président l’UA. C’est une fierté pour le Tchad. Faki mérite mieux que ceux que vous véhiculez par jalousie depuis 1 mois sur vos blogs et sites par des anonymes. C’est de la jalousie et ceux qui veulent salir Faki et sa famille ne pourront pas arriver à leur faim. Ils sont connus et seront démasqués au grand jour. Ils utilisent et manipulent aussi ABBa Garde mais regardé l’article si dessous, écrit par le même journal, il de cela 3 ans .article Abba Garde #025 que vous avez publié sur votre blog en janvier 2013 sans commentaire. 
Tchad ils ont marqué 2012 : Moussa Faki Mahamat le visage de la diplomatie tchadienne 
« Bien connu pour avoir rodé sa boss dans les grandes sphères de l’Etat, beaucoup de Tchadiens retiennent de bons souvenirs de cet homme de la cinquantaine. Ancien étudiant de la prestigieuse université de Brazzaville, Moussa Faki, contrairement aux autres nombreux membres de la«race aryenne » , fait preuve de bon sens. Du cabinet civil en passant par les différents ministères et la primature qu’il a géré, l’homme a laissé des résultats reluisants. Le favoritisme, le népotisme, le pillage et les coups bas ne sont pas son affaire. Comme à la primature, depuis qu’il est à la tête du ministère des Affaires étrangères, les compétents ont retrouvé le sourire. Les hommes valeureux de ce ministère placés dans les placards, sont revenus aux affaires. Les clivages politiques ne sont pas non plus l’affaire de Moussa Faki. Cette marque particulière lui vaut un grand respect. Les témoignages recueillis dans tous les sens, laissent croire que ce fils de grand marabout a toute la carrure d’un homme d’Etat. Sa posture dans l’équipe de Nadingar le rend si différent des prédateurs et des nullards cooptés çà et là. La marque la plus indélébile qu’il a laissé cette année, est sa gestion de la crise libyenne. N’eût été sa clairvoyance et son tact, le Tchad allait se retrouver dans un gouffre. Entouré de hauts technocrates lors de sa mission à la conférence des Nations Unis aux Etats Unis, sa mission a été un grand succès. Ceux qui pensaient à l’extérieur que le Tchad n’a que des cadres approximatifs, ont baigné dans l’étonnement. Un bon grain dans l’ivraie, ce n’est pas facile de germer. Toutefois, Abba Garde encourage Moussa Faki Mahamat à continuer dans ce sens ».
 
 
  -- envoyé par Haroune Zakaria (haroune_z@yahoo.fr)